Les Netscripteurs_2

Isabelle Marin nous présente Les Netscripteurs Editions qui doivent tout simplement leur nom au Net, pour Internet et scripteurs, pour ceux qui écrivent. En effet, elle s’est intéressée à cette nouvelle génération d’auteurs qui a grandi avec Internet et qui n’a pas peur de l’écrit, qui fait des blogs-romans, qui publie sur Internet au sens de rendre public des textes qui, avant Internet, seraient restés chez ces auteurs. Elle y a trouvé une certaine émulation et il était intéressant pour elle de se pencher sur ces personnes qui commençaient à écrire. Cette nouvelle génération n’est pas forcément constituée de gens qu’Isabelle repère uniquement sur Internet, puisque la maison a des auteurs qui n’y sont pas du tout. Par contre, nous avons par exemple Louise Roullier, qui a signé Les Tribulations amoureuses de Poseïdôn et qui anime un blog où elle s’amuse à réécrire la mythologie, elle a été détectée par Isabelle sur internet. Les Netscripteurs ont été créés en 2006 et Isabelle Marin a commencé par valider son expérience professionnelle et se former plus précisément au monde de l’édition, pendant que les premiers manuscrits lui parvenaient. Personne à l’époque ne s’intéressait spécifiquement à cette génération Prophets1du Net. Elle voulait aussi avoir une démarche pédagogique par rapport à ces jeunes auteurs qui pourraient faire des erreurs notamment en leur expliquant le monde de l’édition, ce qu’ils peuvent attendre ou pas d’un éditeur, ce qu’est un contrat d’édition et les pièges qu’il peut receler, etc. La première publication a eu lieu en 2008 avec Prophets de SoFee L. Grey. La maison produit de l’ordre d’un livre par an, l’année dernière étant particulière puisqu’il y en a eu trois  sorties, ce qui sera à l’avenir le maximum annuel. La ligne éditoriale est de travailler avec des auteurs débutants, mais il n’y a pas de limite d’âge stricte. C’est surtout le style qui la touche, elle aime les gens qui aiment l’écriture et qui essayent d’en faire quelque chose.

Le meurtre des nuagesLa ligne éditoriale n’est pas spécifiquement consacrée aux littératures de l’imaginaire, mais l’éditrice s’intéresse à ce que lit cette génération et tout naturellement, elle a commencé avec de la fantasy. Puis il y a eu Le Meurtre des nuages de Lil Esuria qui s’inscrit plutôt dans une collection romans noirs. C’est un roman noir dans le sens psychologique comme chez Poe ou Maupassant. La mythologie aussi rentre dans les centres d’intérêts des jeunes qui l’étudient au collège et c’est aussi une thématique des Netscripteurs. Elle a d’ailleurs trouvé une experte sur ce sujet en la personne de Louise Roullier. Il n’y a pas une limite de genre chez cet éditeur, pourvu que ce soit des sujets qui intéressent les jeunes et que les auteurs fassent preuve d’originalité. Une collection contes et légendes a ainsi vu le jour, qui ne se cantonnera pas à la mythologie. Si leurs auteurs sont par essence inconnus, Les Netscripteurs travaillent avec des illustrateurs connus comme Michel Borderie ou Krystal Camprubi ou des illustrateurs moins connus comme Laurie Liautaud. Isabelle Marin parle du livre sur les salons, des auteurs, mais également des illustrateurs. Elle aime mettre en valeur les ressources qu’on a en France par rapport à toute la production anglo-saxonne.

Sur les salons généralistes Les Netscripteurs demandent à être regroupés avec les Editions Nostradamus et les Editions Armada – qui vous seront présentées prochainement – car ils sont tous du sud de la France et cela permet de créer un “mini-pôle  littérature de l’imaginaire” pour être mieux repérés du public dans des salons où ces littératures sont parfois peu présentes, surtout dans le Sud.

L’actualité ce sont les trois ouvrages sortis en 2012 :

les tribulations amoureuses de poseidonLes Tribulations amoureuses de Poseïdôn de Louise Roullier qui comme tous les autres livres des Netscripteurs est sorti en format poche, donc pas très cher pour permettre plus facilement l’achat et la découverte d’un auteur inconnu. C’est un livre en deux parties : une partie comique et une partie tragique, cela rappelle le théâtre grec. Si on connaît les amours de Zeus, celles de Poseïdôn méritaient qu’on en parle. Dans la partie comique, le dieu lui-même prend la parole avec un ton décalé tout en donnant des conseils de drague au lecteur. Les lecteurs adultes ont eux aussi apprécié ce livre. Dans la partie tragique, c’est le point de vue des femmes qui est mis en avant. Pour qu’il soit accessible à tous les publics, y compris les plus jeunes à partir du collège, il est accompagné d’un glossaire, d’une carte et d’autres repères.

CreatureLa nouvelle de Sophie Abonnenc intitulée Créature est un texte d’une trentaine de pages dans une veine onirique et fantastique. Elle a également signé la couverture. Il est édité à part pour être mis en valeur. On y découvre un personnage qui a une vie quotidienne assez morne jusqu’au moment où il prend un crayon et une feuille. C’est un discours entre la créature et son créateur. Sur ce texte très court, facile à lire, mais aussi très travaillé, on rentre dans le personnage avec beaucoup d’acuité. Cette auteure a pris son vrai nom pour cette nouvelle, car elle utilise le pseudonyme de SoFee L. Grey pour ses écrits de fantasy qu’elle ne va pas délaisser car elle travaille sur un nouveau volume de Prophets.

 

en attendant l'apocalypseL’anthologie En attendant l’apocalypse… a été réalisée en collaboration avec les Editions Nostradamus, ce qui permet de retrouver au sommaire à la fois de jeunes auteurs et des auteurs qui ont déjà été publiés. Il était intéressant de croiser les méthodes de travail. Tout le monde parlait de fin du monde et l’idée de faire un appel à textes pour cette anthologie est venue de Frédéric Czilinder des Editions Nostradamus. 17 textes ont été retenus        et sont très variés tant sur le ton donné que sur l’approche de la thématique. L’illustratrice est Elie Darco.

Les sorties à venir seront d’abord des sorties en numérique. Le meurtre des nuages est déjà disponible en numérique sur la plateforme immateriel.fr ou leslibraires.fr sur laquelle pas mal de vrais libraires sont branchés. Très prochainement ce sera au tour de Créature juste après les Imaginales car ce texte se trouve au deuxième tour du Prix Merlin, c’est un moyen de le diffuser à un maximum de lecteurs. Puis ce sera la série Prophets.

Il y a d’autres projets, notamment de découvrir un nouvel auteur dans l’année, privilégier le format court, car les nouvelles ont du succès. Sinon les auteurs qui travaillent déjà avec Isabelle ont des projets. Ainsi Louise Roullier a commencé à travailler sur un livre sur Dionysos. SoFee L. Grey travaille sur le tome 3 de Prophets. Enfin, Lil Esuria a un projet de roman en cours. Ce qui est compliqué avec des jeunes auteurs, c’est qu’ils font des études, entrent dans la vie active ensuite et il n’est pas évident de programmer des salons et des publications. Isabelle ne leur impose pas un planning, c’est elle qui s’adapte à ces contraintes et au rythme des auteurs.

Les Netscripteurs_1Le week-end des 1er et 2 juin, Isabelle Marin sera, en tant qu’éditrice, au salon d’éditeurs indépendants L’Antre des livres, à Orange avec également les Editions Armada et Nostradamus. Ce même 2 juin, Sophie Abonnenc et Louise Roullier seront au Salon du Livre de Tournus. Le dimanche 23 juin, ce sera le salon Lire entre les vignes à Sainte-Cécile-les-vignes dans le Vaucluse où le pôle littérature de l’imaginaire sera également constitué avec les Editions Armada et Nostradamus. Et ensuite ce sera Eternelle Fantasy à Caudeval à côté de Carcassonne du 5 au 7 juillet prochain.