Vampire Diaries saison 2

L’ensemble de la saison est centré sur le personnage de Katherine Pierce, dont l’histoire est révélée tout au long des épisodes et qui constitue le centre de la plupart des intrigues. Cette ligne narrative permet d’introduire de nouveaux personnages, tandis que la mythologie de la série dérive lentement du personnage de Katherine à celui de Klaus, l’un des Vampires Originaux et l’antagoniste principal de la fin de saison.

D’autre part, la mythologie de la série, qui se limitait jusque-là aux vampires, commence à intégrer de nouvelles créatures. Cette mythologie se précise et dévoile peu à peu la direction que la série s’apprête à prendre ainsi que ses conséquences au niveau des principales intrigues tandis que la dynamique relationnelle de certains personnages évolue.

*attention spoilers*

Toujours aussi palpitante, la saison 2 de Vampire Diaries est bourrée de rebondissements et de retournements de situation. La mythologie de la série se développe et les relations entre les personnages se complexifient pour notre plus grand plaisir !

D’abord, Katherine Pierce est bien plus présente que dans la première saison. On découvre son histoire à travers de nombreux flash-back toujours judicieusement placés. On notera de belles reconstitutions historiques notamment au niveau des costumes. Certains passages proposent cependant une ambiance un peu kitch avec une lumière jaunâtre.

On apprend peu à peu à aimer le personnage et à comprendre ses motivations. C’est assez intéressant du point de vue scénaristique, car le pari n’était pas gagné avec ce personnage pervers et narcissique.

katherine

Cette seconde saison voit Caroline devenir à son tour vampire bien malgré elle. Toujours aussi attachante, drôle et folle, son personnage devient plus complexe notamment ses relations avec Matt puis Tyler. Candice Accola, brillante petite poupée blonde, piquante et amusante ; véritable bonne copine, vampire charismatique, amoureuse un brin délurée, est tout simplement génialissime !

Caroline

Tyler lui aussi évolue puisque la malédiction de la famille Lockwood le frappe de plein fouet lors d’une fête. Devenu loup-garou, il va devoir apprendre à se transformer chaque nuit de pleine lune. Grâce à Caroline, de qui il se rapproche dangereusement, il apprendra à accepter sa nouvelle identité.

Tyler

Le trio central, Elena, Stefan et Damon fonctionne toujours aussi bien, avec une véritable évolution de Damon notamment. L’attention qu’il porte à Elena n’est désormais plus feinte et l’on sait que le vampire lutte contre ses émotions. Le personnage en devient plus attachant, mais également plus complexe ; on éprouvera alors plus de compréhension envers certains de ses actes de prime abord impardonnables.

Damon

Quant à Stefan, on découvre son passé de vampire turbulent et vénéneux. Après avoir été ressuscité par le sang d’Elena, il ne maîtrise plus les nouvelles pulsions qui l’animent. Difficile alors de continuer à  construire une relation avec une humaine ! Certes, le personnage reste un peu niais et « chevalier servant » bienséant, mais entrapercevoir sa véritable nature est un bon moyen de continuer à apprécier le personnage. Et puis, son amour vrai et pur pour Elena apporte la bonne touche « conte de fées » à la série !

Stefan

Quant à Elena, il faut dire qu’elle est toujours aussi appréciable. Nina Dobrev réussit à nous faire partager les sentiments, émotions et intenses péripéties vécues par son personnage. Au final, le succès de la série ne m’étonne pas grâce à ce personnage central fort, représentant bon nombre de jeunes filles actuelles. Toujours aussi craquante, Nina capture le coeur des spectateurs !

A l’inverse, son frère devient de moins en moins intéressant. Le jeu de Steven R. McQueen est de piètre qualité comparé aux jeunes acteurs qui lui donnent la réplique. Sa relation avec Bonnie est plutôt décevante. Pourtant, Bonnie, personnage faible de la première saison selon moi,  évolue dans le bon sens. Ses pouvoirs se développent et elle s’endurcit. Rejetant peu à peu Stefan, ses relations avec Elena deviennent plus compliquées. Les auteurs ont alors tout le loisir de développer l’amitié entre filles.

the-vampire-diaries-saison-2-serie-creee-par-kevin-williamson-10423987uchhb

La saison 2 voit arriver le « grand méchant loup », Klaus, un des Vampires Originaux. D’abord son frère, Elijah, l’un des meilleurs personnages de la série. À la fois co-protagoniste et antagoniste du trio principal, on ne connaît jamais réellement ses motivations. Daniel Gillies incarne à la perfection ce vampire chic, cultivé, mais violent. Avec sa diction très particulière, il nous captive et nous charme ; tout à fait dans la caractérisation du personnage qu’il incarne !

Rose

Klaus fait son apparition dans les derniers épisodes. Il est prêt à réaliser le rituel impliquant la doppelgänger Elena. Tous les éléments vont être réunis, mais c’est sans compter sur la détermination des frères Salvatore à protéger Elena. Alaric et Jenna vont être mêlés à ces histoires rendant plus compliqués encore les plans d’Elena.

Klaus est un manipulateur né, obsédé par la doppelgänger, persuadé qu’il est le maître incontesté des vampires. Le choix d’un acteur britannique pour le rôle est assez intelligent, car son accent ajoute un côté hautain au personnage. S’il semble aussi cultivé que son frère, il est plus impulsif et moins diplomate. Enfant et adulte gâté, il obtient toujours tout ce qu’il veut. Il utilise tout le monde et n’importe qui pour arriver à ses fins.

Klaus

Le dernier épisode est vraiment émouvant et laisse présager une saison 3 bien compliquée pour Elena. Quant à Damon, ses sentiments pour la jeune fille ne sont plus cachés. Que va-t-il se passer entre Stefan et Klaus ? Entre Damon et Elena ? La jeune lycéenne retrouvera-t-elle une vie paisible à Mystic Fall, ville maudite où le souvenir des exactions contre les vampires plane encore ?…

Caractéristiques blu-ray

« Vampire Diaries, l’univers des loups-garous » : La mythologie des loups-garous, les loups-garous à l’écran et rencontre avec un loup-garou
« Le double jeu de Nina : Elena et Katherine » : Le défi d’incarner deux personnages
« Vampires, loups-garous, sorcières : le parfait triangle amoureux » : Découvrez qui mord qui
Commentaires audio de l’épisode « Tous contre elle » des producteurs exécutifs Kevin Williamson et Julie Plec
Scènes coupées
« Second Bite » : Bêtisier

La qualité du blu-ray est superbe avec un son bien géré et une belle image. Les bonus sont tous intéressants et permettent de s’immerger complètement dans la conception de la série. Dommage, ils sont un peu courts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *