Avec la sortie en salles d’une nouvelle version cinéma de “Total Recall“, l’oeuvre de Philip K. Dick est remise au goût du jour pour les lecteurs. Après un travail intéressant sur l’adaptation en BD baptisée “Do androids dream of electric sheep ? : version intégrale de Blade Runner” et illustrée sur deux tomes par Tony Parker (éditions Emmanuel Proust), voici que Gallimard réédite en format poche le “Total Recall et autres récits“, que J’ai Lu suit le mouvement avec “Bricoler dans un mouchoir de poche” tout comme les éditions Nouveaux Millénaires avec “Romans : 1960-1963“. Tout ceci entre août et octobre, de quoi se faire plaisir, découvrir ou redécouvrir l’univers de cet écrivain inclassable. D’autant qu’un nouveau film serait en projet, basé sur le roman “Ubik“.

Sans avoir vu ce nouvel opus cinématographique, il est intéressant de voir l’engouement suscité, d’autant que l’univers de Philip K. Dick ne cesse de faire des émules, d’inspirer de nouvelles générations de lecteurs, d’écrivains et d’artistes de tous horizons.

Dernier en date, un petit ouvrage sans prétention ou presque puisque les éditions Actu SF se proposent de nous guider dans le monde de l’écrivain avec Le petit guide à trimbaler de Philip K. Dick, d’Étienne Barillier sorti en mai dernier.

Tout y est : biographie, éventail détaillé de ses romans, analyse de leur portée et de l’héritage K. Dick.

Source : Livre Hebdo