Un Thé avant la tempête – De thé et de sang T1 – Hafsah Faizal

Petit achat perso et compulsif qui m’a fait découvrir une histoire de haute volée.

Pourquoi sauver le monde quand on peut savourer un bon thé ?

Avec ses cheveux mauves et son tailleur sur mesure, Arthie Casimir n’est pas que la propriétaire du Spindrift, le prestigieux salon de thé de White Roaring. À la nuit tombée, elle devient la gérante d’un bar à sang illégal où vampires et secrets se mélangent. Lorsque l’entreprise de sa vie se voit menacée par le mystérieux souverain masqué d’Ettenia, Arthie n’a plus qu’un mot en tête : vengeance.

Mais elle n’y arrivera pas seule. À la tête d’un groupe de marginaux, criminels et reclus en tout genre, elle prépare le casse ultime. L’objectif : pénétrer dans l’Athereum, la haute société des vampires, et y récupérer un document compromettant.

Entre alliances, trahisons et rebondissements, la vérité derrière ce braquage se révèle peu à peu. Arthie se retrouve bientôt au milieu d’une conspiration menaçant son existence – et le monde tel qu’elle le connaît.

Un roman trépidant

Un Thé avant la tempête est un roman qui est mené tambour battant par l’autrice. Le rythme up-tempo lui permet d’enchaîner les scènes tandis que son univers se dépeint sous nos yeux. Ses héros évoluent dans une sorte de Londres aux aspects steampunk, dans laquelle des vampires vivent également. Mêlant société vampirique et humaine, fantasy et steampunk, ce roman extrêmement intelligent et inventif va nous permettre de suivre nos héros dans une quête digne des plus grands romans de cambriolage. Et cette alchimie fonctionne parfaitement, le lecteur ne s’ennuie à aucun moment, et les différents éléments de scénario savent nous surprendre. Une belle réussite…

Des personnages hauts en couleur

L’ensemble de l’équipe destinée à cambrioler l’Athereum est des plus attachantes. Arthie bien évidemment, mais également son frère, Jin. Celui-ci est d’ailleurs celui qui m’a le plus séduit, tout comme le vampire Matteo. Ces deux protagonistes sont bien différents et pourtant ils parlent au lecteur, savent le séduire et l’emmener avec eux. Les caractères sont bien définis, les dialogues de Jin percutants, chaque membre de l’équipe joue son rôle avec talent sous les yeux d’un lecteur aspiré par leur haute voltige.

Un premier tome qui flamboie

Ce premier tome sait attirer le lecteur : le vol se fait avec une maestria étonnante, les péripéties annexes séduisent indubitablement, les personnages sont attachants. L’autrice ne loupe rien et c’est un véritable page-turner qu’elle nous propose. Etonnant, prenant, flamboyant, sombre et inquiétant, tels sont les adjectifs dont je me servirai pour définir Un Thé avant la tempête.

Un bel objet

L’édition collector de ce roman est justement magnifique. Le jaspage est beau, les pages de garde ainsi que la maquette également. Comme à son habitude De Saxus sait proposer des éditions qualitatives à ses lecteurs et c’est toujours un plaisir de les avoir dans les mains.

Avec ce premier tome Hafsah Faizal frappe très fort. C’est inventif, prenant, on accroche tant aux personnages qu’aux différentes péripéties. Autant je n’avais pas été super fan de Chasseurs de flamme, que là la séduction a immédiatement opérée. Un premier tome d’une série qui s’annonce trépidante et j’ai vraiment hâte de tenir la suite entre mes mains.

Titre : Un Thé avant la tempête
Série : De thé et de sang
N° du tome : 1
Auteur(s) : Hafsah Faizal
Illustrateur(s) :
Traducteur(s) :
Format : Semi-poche
Editeur : De Saxus
Collection :
Année de parution : 2024
Nombre de pages : 400
Type d'ouvrage : Roman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *