Les rockeurs suédois de The Hellacopters sont de retour avec un nouvel EP de quatre titres, Through The Eyes Of… Quatre chansons pour séduire les fans et même si je ne suis pas un amateur de rock je dois dire que l’alchimie fonctionne vraiment bien. Ces quatre pistes n’étaient disponibles que dans la version double-CD de leur album Eyes Of Oblivion et le groupe a souhaité les mettre à disposition de son public. Une bonne initiative avec quatre reprises de qualité.

Dès Eleanor Rigby le clavier de Boba Fett séduit avant que le reste des instruments ne vienne se poser, et que la voix de Nicke Royale ne vienne s’ajouter.  La reprise des Beatles est impeccable. S’ensuit la cover de String Driven Thing, Circus. On retrouve tout l’allant du groupe de rock dans cette version qui passe vraiment bien à l’oreille. I am Hunted, une reprise de GBH, fait plus punk dans l’ambiance, mais cette version est plutôt réussie. On sent vraiment le côté rock à l’ancienne, énervé et sautillant. Et enfin l’EP se termine sur une cover de The Brogues, I Ain’t No Miracle Worker. Petit côté groovy et dansant du rock américain comme on aime. C’est classique, mais ça séduit. On se plaît à danser sur les riffs acérés. Du bon travail.

Plus de vingt-cinq mais les Hellacopters ont encore de la patate à revendre. Certaines trouveront que sortir un EP avec uniquement des reprises est un peu limite, et je les comprends. Néanmoins c’est du bonus pour les fans et ceux-ci ne vont pas se gêner pour se jeter dessus.

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de cultures alternatives, Thomas dirige eMaginarock depuis 2008. Editeur, photographe, anthologiste, graphiste... ses casquettes ont été nombreuses dans sa vie, un peu comme un chapelier fou, mais avec toujours une ligne directrice qui s'est dégagée : faire découvrir les univers qu'il aime aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.