La rentrée littéraire de Bragelonne

La rentrée littéraire 2022 arrive à très grands pas et au cours de l’été nous allons vous parler des nouveautés des éditeurs, de ces petites pépites qu’ils nous préparent depuis des mois pour notre plus grand plaisir littéraire. Aujourd’hui Hania Jalkh, directrice éditoriale de Bragelonne a accepté de répondre à nos questions. Plongez avec nous au cœur de nouveautés vraiment intrigantes, promettant de bons moments de lecture…

Copyright : DR

Quelles sont les sorties que vous avez prévues pour votre maison pour la rentrée littéraire 2022 ? Des coups de cœur en particulier ?

Pour la rentrée nous avons un éventail de parutions pour tous les goûts, avec en coup de cœur de septembre une excellente ghost story : Hidden Pictures de Jason Rekulak, qui raconte l’histoire d’une jeune fille au passé tourmenté engagée pour s’occuper d’un enfant au sein d’une famille rongée par des secrets inavouables. Pitch classique mais exécution impeccable, enrichi d’illustrations creepy à souhait. Le roman a été entre autres salué par Stephen King et Ransom Riggs, l’auteur de Miss Peregrine et les enfants particuliers, il est déjà vendu dans 18 pays et sera bientôt adapté en série Netflix…

En août, la parution de Chaman, du grand Kim Stanley Robinson ; un roman particulier dans l’œuvre de cet auteur de SF puisqu’il s’agit d’un passionnant voyage initiatique à l’ère glaciaire, entre Jack London et J.-H. Rosny aîné, et qui se déroule dans un décor superbe inspiré par la grotte Chauvet en Ardèche !

En septembre, Alice au Pays des Merveilles superbement réédité dans notre ligne Classique, retraduit par Maxime Le Dain et illustré par Elsa Roman, mais aussi Son of a Witch de Gregory Maguire, la suite de Wicked, la célèbre comédie musicale inspirée du Magicien d’Oz qui sera enfin adaptée au cinéma (avec Ariana Grande).

Et enfin la parution en août de l’édition brochée de Celle qui devint le soleil de Shelley Parker-Chan, notre grand coup de cœur Fantasy de l’année, une magnifique réécriture épique de l’avènement de la dynastie Ming dans la Chine du xive siècle, nommée aux prix Hugo et Locus.

La rentrée littéraire est souvent vue comme un grand moment de l’année pour les maisons d’édition, mais dans le même temps les étals des libraires sont encombrés, et les livres peinent à être vus. Ne vaudrait-il pas mieux, pour l’imaginaire, se sélectionner un autre moment dans l’année ?

Il existe déjà un temps dédié au genre, en octobre, avec le Mois de l’Imaginaire qui mobilise plusieurs éditeurs spécialisés, et qui permet d’organiser des rencontres avec le lectorat et d’initier des opérations de visibilité en librairie. Début novembre il y a bien sûr les Utopiales à Nantes où la science-fiction est mise à l’honneur. Un autre temps fort en septembre cette année sera la diffusion très attendue de l’adaptation en série du Seigneur des Anneaux.

Certes la rentrée littéraire provoque un embouteillage en librairie, ceci dit les tables et rayons d’imaginaire peuvent aussi saisir l’occasion d’attirer les lecteurs en maraude avec des nouveautés soignées.

Enfin, si les places sont chères, chaque période ayant sa spécificité (la « petite rentrée littéraire » en début d’année, les thrillers et le noir avec les Quais du Polar au printemps, les opérations de l’été et les distinctions littéraires de la rentrée puis les fêtes), reste qu’on peut toujours lire de l’imaginaire toute l’année.

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de cultures alternatives, Thomas dirige eMaginarock depuis 2008. Editeur, photographe, anthologiste, graphiste... ses casquettes ont été nombreuses dans sa vie, un peu comme un chapelier fou, mais avec toujours une ligne directrice qui s'est dégagée : faire découvrir les univers qu'il aime aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.