Les manceaux de The Flying Bricks nous proposent de découvrir leur nouvel EP, Chimeric : six titres de metal alternatif, inattendu et très agréable à l’oreille.

Dès la première piste, Sleepy Hollow on se retrouve face à un mix de rock doux et de metal plus brut qui passe terriblement bien. Le quatuor nous propose une alternance intéressante, entre rythmes plus endiablés et posés. Chimeric vient surprendre avec une voix féminine du plus bel effet qui vient nous enjôler les oreilles. Le clip proposé par le groupe est d’ailleurs lui aussi extrêmement poétique et mérite d’être regardé. On continue avec Daydream qui commence en douceur, avant que le tout ne s’accélère un peu au fil des minutes. On est face à un morceau très sympathique, qui ne s’énerve pas et propose une ambiance posée, agréable. Un petit moment feelgood.

Suite des aventures avec Something New, une pure balade à la fois poétique et prenante. Un peu plus de douceur dans cet album et j’ai vraiment apprécié le son de cette pite très douce et agréable avec de belles envolées. Underclub se fait plus électro, rapide et entraînante. On se croirait en train de danser sur une plage d’été au rythme de la musique des briques volantes. On termine avec une piste au rythme plus saccadé : Surrounded. Cette chanson se fait plus sombre, avec des rythmes plus proches du metal. Et j’ai beaucoup aimé le fait de voir le groupe évoluer dans ce type de registre, vu qu’ils ne s’empêchent tout de même pas quelques belles envolées.

Ce nouvel EP est une bonne surprise. Six pistes de metal alternatif, posé et agréable à écouter. Alternant ballades et chansons plus rythmées, proposant un son à fois bien composé et propre, le groupe du Mans a clairement des choses à dire. Les briques volent mais ne semblent pas avoir envie de retomber, et c’est tant mieux !

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de cultures alternatives, Thomas dirige eMaginarock depuis 2008. Editeur, photographe, anthologiste, graphiste... ses casquettes ont été nombreuses dans sa vie, un peu comme un chapelier fou, mais avec toujours une ligne directrice qui s'est dégagée : faire découvrir les univers qu'il aime aux autres.

Un commentaire sur “Chimeric – The Flying Bricks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.