L’arbre des liens – La veilleuse d’âme T2 – Alexis Demey

Bonjour ! Aujourd’hui, on va parler de L’arbre des liens d’Alexis Demey, le tome 2 de la série La veilleuse d’âme, paru chez Lucca Editions le 24 mars.

Maya, tiraillée entre sa vie terrestre et sa nouvelle identité de protectrice, est confrontée à un enjeu de taille : comprendre qui elle était avant de perdre la mémoire, se positionner et découvrir celle qu’elle veut véritablement être. En proie à sa double personnalité, elle doit alors faire ses preuves et reprendre sa place au sein de la flotte. Mais le compte à rebours est enclenché alors que la menace adverse gronde. Anthropologue à la découverte de mondes inconnus ou stratège impitoyable, réussira-t-elle à se stabiliser à temps entre ses personnalités de Maya et d’Isis pour éviter la guerre ?

J’ai été très contente de retrouver Maya (ou Isis) et ses camarades. Depuis le temps que j’attendais la suite de leurs aventures ! Ce deuxième roman est moins effréné que le premier, il m’a donné l’impression de servir à poser les bases pour le dernier tome, qui promet d’être explosif !

J’ai parfois été un peu perdue entre les différentes races extraterrestres, les concepts particuliers à l’univers, l’organisation des peuples, etc. On sent que l’autrice maîtrise son sujet, mais ça peut être un peu déstabilisant quand on n’a pas l’habitude de lire un roman avec un univers aussi touffu et développé (et surtout, éloigné de ce qu’on lit en général). Néanmoins, ne pas tout comprendre ou ne pas se rappeler de tout n’empêche aucunement de saisir l’action générale du roman.

Une chose qui m’a titillée dans l’histoire, et c’était déjà le cas dans le premier tome, c’est le besoin des personnages de faire des cachotteries, de mentir ou de ne pas répondre aux questions. Je ne comprends pas bien pourquoi autant de choses sont cachées à Isis par exemple. A cela s’ajoute des comportements que je trouve parfois incompréhensibles, où les personnages n’ont pas l’air d’avoir plusieurs milliers d’années d’existence. Cependant, comme dit plus haut, je n’ai pas forcément compris tous les tenants et aboutissements de ce qu’il se trame, donc il est possible que ce soit lié.

Tout cela n’empêche pas d’avoir des personnages développés. Même si c’est le camp des « gentils », ils ne sont pourtant pas entièrement blancs, il y a toujours une part d’ombre en eux. Le développement de Maya/Isis et sa quête d’identité est tout aussi intéressante à vivre. On comprend mieux pourquoi ils ont décidé de lui faire perdre la mémoire. Le côté politique est également développé. Cela permet de se rendre compte de la dynamique au sein de la fratrie et de leurs liens avec l’extérieur.

Conclusion

Pour conclure, c’est un roman complexe. Alexis Demey est chercheuse en anthropologie et cela se ressent, avec des concepts que je n’avais jamais vus abordés dans d’autres romans. Si cela peut parfois aller un peu trop loin et gêner la compréhension de quelques détails, cela n’entrave en rien la compréhension de la trame générale. J’ai en tout cas très hâte de connaître la suite et fin des aventures d’Isis !

Titre : L'arbre aux liens
Série : La veilleuse d'âme
N° du tome : 2
Auteur(s) : Alexis Demey
Illustrateur(s) :
Traducteur(s) :
Format : Grand format
Editeur : Lucca
Collection :
Année de parution : 2022
Nombre de pages : 544
Type d'ouvrage : Roman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.