Les + :

  • les références diverses
  • l’originalité de l’ambiance
  • le point de vue des auteurs

Les – :

  • comédie pas assez poussée
  • les trois jeunes acteurs
  • la fin vite expédiée

Dans le quartier du Bronx en pleine gentrification, trois ados tombent sur un sinistre complet : on veut pomper la vie de leur chère communauté.

Pour Halloween, Netflix sort ses billes avec ce film sympathique et bon enfant.

Le Bronx change de visage avec l’arrivée des “bobos blancs” qui font fermer les petits commerces de proximité principalement tenus par les noirs ou les hispaniques. Murnau, un groupe immobilier sans scrupule, les achète en échange de grosses sommes d’argent, mais leurs propriétaires disparaissent à chaque fois mystérieusement. La métaphore est simple: des vampires font main basse sur le Bronx.

Miguel s’engage pour sauver son quartier et particulière la bodega de Tony; une épicerie tenue par un Dominicain chez qui le jeune garçon et ses deux potes Bobby et Luis ont passé leur enfance.

Cette métaphore vampire au cœur d’un quartier noir délaissé fonctionne parfaitement d’autant plus que les auteurs glissent un certain nombre de références comme le gérant de l’agence immobilière Franck Polidori, le nom même de l’agence Murnau, mais aussi plus subtilement avec la présence de Sarah Gadon qui a joué l’épouse de Dracula dans Dracula Untold. Tous les clichés des vampires sont bien présents, mais c’est pour mieux s’en moquer comme le côté emo très poussé!

Si le point de vue du film est bien emballé, avec des auteurs qui prennent vraiment parti et nous font réfléchir sur le sujet, le film manque quand même de dynamisme et surtout l’humour est beaucoup trop survolé (ce qui est étonnant quand on sait que les scénaristes font partie du Saturday Night Live…). Enfin, les trois jeunes acteurs, bien que touchants, ne jouent pas assez bien pour que l’on puisse être complètement embarqué dans leur aventure. Cependant, il me semble que pour des enfants de 9/11 ans, le film fonctionnera.

La fin laisse vraiment à désirer notamment avec l’arrivée du prêtre (Method Man en bure!) qui pourtant prend le trio pour de petits délinquants. Son aide finale est un véritable deus qui casse complètement le travail des enfants jusque-là solitaires dans la défense du quartier. Ainsi, les adultes viennent quand même à la rescousse à la fin ce qui est un peu dommage.

CONCLUSION

Alors, est-ce qu’on regarde Des vampires dans le Bronx pour Halloween? Pourquoi pas, mais le film reste clairement destiné aux plus jeunes, notamment parce que l’humour y est simple et pas franchement décalé. Ca ne marchera pas pour une soirée entre potes! :-D

Autre conseilLe bout du monde également film Netflix (sorti en 2019) avec cette fois-ci des extraterrestres. On y retrouve une bande d’enfants qui doit faire face seule à une menace adulte. L’humour y est plus tranchant et l’ensemble plus dynamique.

Arwen

Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.