Direction l’Elysée Montmartre pour l’une des 2 dates en France d’un jeune groupe fondé en 2016. Ne vous méfiez pas aux apparences, même s’ils n’ont que 2 ans d’existence, les membres de The Magpie Salute ont tous de l’expérience ! Rich Robinson à la guitare, Marc Ford également à la guitare ainsi que Sven Pipien à la basse sont d’anciens membres de Black Crowes, Matt Slocum au clavier ne compte plus les collaborations tellement la liste est longue, s’ajoute à cette formation. Joe Magistro à la batterie et John Hogg derrière le micro. Une belle soirée aux notes très Rock ‘n’ Roll organisée par Gérard Drouot Productions.

Les lumières de L’Elysée Montmartre s’éteignent et le groupe entre en scène. Le set de 19 chansons commence par High water (titre du dernier album éponyme) suivi d’une alternance entre covers  et titres du dernier album

La salle s’est remplie petit à petit (surement pensant qu’il y avait une première partie) mais dès le quatrième morceau il est difficile de circuler. Le set est entraînant, faisant penser à tellement de références, tantôt folk, tantôt rock, que l’on sent que les influences de chacun s’accordent parfaitement entre eux et cette cohésion s’entend dans chacun des titres joués ce soir.

Côté technique, il était dommage que le son soit beaucoup mieux au devant de la scène que derrière, mais les jeux de lumières ont fait apparaître, vu de loin, un super spectacle mettant en avant chaque musicien.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

The Magpie Salute a su séduire son public grâce à un parfait métissage de ce qu’offre toute la palette Rock !