L’honneur terni – Etoiles Perdues T1 – Jack Campbell

l'honneur terniLes fans de Jack Campbell  et de La Flotte perdue ou de Par-delà la frontière vont être heureux, leur auteur fétiche ouvre une troisième fenêtre sur ce conflit intergalactique qui oppose les Mondes Syndiqués à l’Alliance. Ce premier opus de la nouvelle série est excellemment traduit par Frank Reichert et la couverture de David Demaret m’a vraiment beaucoup plu.

Un petit tour par la quatrième de couverture et je vous livre le pitch et mes impressions :

L’autorité des Mondes Syndiqués s’effondre lentement depuis la victoire de l’Alliance. Partout éclatent sécession et guerres civiles. Que deviendront ces étoiles perdues ? Midway par exemple. A la tête de la rébellion, Gwen Iceni, la commandante en chef des forces spatiales s’est alliée à Drakon, lui-même en charge des forces terrestres. Et tous deux n’ont connu d’expérience que celle de la dictature : défiance et trahison, intrigue et assassinat…

Le décor est planté et nous sommes rapidement plongés au cœur de l’action. Les deux héros vont devoir, au départ pour leur propre survie, renverser les sbires des Mondes Syndiqués qui dirigent le système stellaire. Dans le système en place, il n’y a aucune place pour des individus qui ne se fondent pas dans le moule général, en particulier quand ceux-ci sont des dirigeants de haut niveau. Il va donc falloir à Gwen et Drakon concrétiser leur alliance pour s’emparer du système stellaire et en assurer le gouvernement eux-mêmes. La difficulté, en dehors des problèmes militaires, va être pour ces deux apprentis révolutionnaires d’apprendre à se faire confiance et à travailler ensemble. Ils vont devoir faire fi de décennies où on les a formatés à se méfier de tout le monde,  à ne travailler que pour leur propre compte et leur carrière personnelle. Il va falloir que Gwen, obligée de conquérir d’autres systèmes pour assurer la survie de Midway et lui créer une couronne de systèmes protecteurs, s’absente de longues semaines de Midway en laissant Drakon seul maître à bord. Va-t-elle pouvoir y arriver ; y aura-t-il des tentatives de déstabilisation, d’assassinats ?.. Tout au long des pages, cette intrigue va se développer et les personnages vont évoluer et, petit à petit, détruire ce carcan dont ils se sont enveloppés pour leur permettre de passer au-dessus de leurs  a priori.

Jack Campbell a ce talent de nous entraîner à toute vitesse dans son univers et en même temps de prendre le temps de  développer les caractères de ses personnages et de les faire évoluer sous nos yeux. C’est toujours un plaisir de se replonger dans cet univers politique qui n’est pas sans rappeler les modèles politiques de la Terreur ou du stalinisme. Il n’est pas inutile de nous rappeler combien le fait d’annihiler toute prise d’initiative et tout développement personnel peut amener des systèmes politiques et des empires à s’effondrer sur eux-mêmes et à s’auto-détruire.

En résumé, allez-y, n’hésitez pas, faites-vous plaisir et plongez au sein des étoiles.

L’honneur terni
Etoiles perdues T1
Jack Campbell
Traducteur : Franck Reichert
Couverture : David Demaret
L’Atalante

21 €

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *