Hunger Games – Hunger Games T1 – Suzanne Collins

collinshungergames1Dans un futur postapocalyptique, l’Amérique du Nord n’est plus que l’ombre d’elle-même. Dans les douze districts qui composent l’entité qui a remplacé les États-Unis, la famine est omniprésente. La dictature a succédé à la démocratie et la pression constante du gouvernement central crée un climat malsain ou personne n’ose exprimer ses vraies pensées de peur d’être trahi auprès des autorités.

Dans le douzième district, les adultes sont soit pauvres et travaillent à la mine, soit à peine moins pauvres et appartiennent à la classe des commerçants. Ce texte est écrit à la première personne et la voix qui nous conte cette aventure est celle de Katniss, une jeune fille de seize ans qui ne manque pas de ressources. Elle vit avec sa mère et sa jeune sœur, Prim. Son père est mort emporté par un coup de grisou, et c’est sur ses épaules que repose la responsabilité de nourrir la famille.

Elle sait se débrouiller et n’hésite pas à franchir les barbelés qui ceignent le district pour s’aventurer dans la forêt toute proche, afin d’y chasser du gibier. Elle y retrouve son ami Gale, de deux ans son aîné, qui lui aussi a recours au braconnage pour aider les siens. La fête de la Moisson arrive et tous doivent se préparer pour se rendre sur la grande place du district pour l’annonce des participants aux Hunger Games.

Les Hunger Games, jeux de la faim, ont été mis en place pour imposer la terreur au sein du peuple. Chaque district voit désigner une fille et un garçon parmi ses jeunes pour y participer. Ces jeux consistent en un combat à mort retransmis par la télévision et qui permettra au district du survivant final d’obtenir un peu plus de nourriture que les autres, jusqu’aux jeux suivants. Dernier point : nul n’est censé manquer ce rendez-vous télévisuel !

Déjà vu. Forcément. Du magnifique Prix du danger de Robert Sheckley, adapté au cinéma par Yves Boisset, à – de nouveau dans le registre cinématographique – The Running Man de Paul Michael Glaser avec pour héros principal un futur gouverneur de Californie, la médiatisation d’une lutte à mort entre les participants d’une téléréalité ultime n’est pas nouvelle. Même si le concept du pain et des jeux était déjà l’apanage de la Rome antique, l’aspect télévisuel est apparu avec le regretté Robert Sheckley.

La nouveauté est que Suzanne Collins passe à une étape supplémentaire en faisant participer des adolescents à ce jeu, à l’instar du Battle Royale de Koushun Takami. D’abord pour toucher un « marché » de lecteurs, car il faut des ados quand on rédige un ouvrage pour cette tranche d’âge et ensuite pour l’aspect propre à l’adolescence où le lecteur observe le passage de l’enfance à l’âge adulte.

Lorsque Prim est désignée pour les Hunger Games, Katniss va tout faire pour la remplacer et y arriver. Commencera pour elle le jeu, les coups retors de ses adversaires, les manipulations de la production, les cas de conscience et les choix difficiles que la survie peut vous amener à faire.

Menés sur un rythme sans faille, ces Hunger Games sont la première œuvre littéraire de Suzanne Collins qu’on ne connaissait jusqu’alors que pour son travail de scénariste sur des programmes jeunesse pour la télévision américaine. C’est une transposition SF du mythe de Thésée et du Minotaure qui nous est proposé dans Hunger Games. Le succès est au rendez-vous de ce livre qui offre une nouvelle dimension à la thématique et la trilogie s’enrichit de deux volumes supplémentaires intitulés L’embrasement et La révolte dont il sera prochainement question ici même.

Hunger Games
Hunger Games T1
Suzanne Collins
Couverture : Tim O’Brien
Traduction : Guillaume Fournier
Pocket Jeunesse
Collection 13 ans et plus
2009

18,15 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *