Accueil / Livres / Shrouds of Night – Andy Clark

Shrouds of Night – Andy Clark

Revenons aux bases de ce Dark Imperium que la Black Library nous propose depuis quelques romans, avec l’un des premiers sortis : Shrouds of Night d’Andy Clark. Et ce roman va conjuguer tellement de petits détails au fil des pages qu’il devient proprement passionnant. Suivez-moi donc sur Tsadrekha à la suite de Kassar car l’aventure vaut le coup !

La couverture représente, une fois de plus avec cet éditeur, parfaitement le contenu du roman et sa dynamique globale.  Sans compter qu’elle est vraiment belle à regarder. La quatrième nous en apprends plus sur ce que nous allons trouver dans les pages de ce roman :

Upon the oceanic hive world of Tsadrekha, the darkness of the Noctis Aeterna is held at bay by the golden light of a unique beacon. Yet as sharks are drawn to blood, so the ravening warbands of the Heretic Astartes circle the planet, warring to claim this rich prize for their Dark Gods. Now, one of those warlords has deployed a secret weapon to end the deadlock. Kassar and his elite band of Alpha Legionnaires, the Unsung, must infiltrate the planet, using all their cunning and warrior skill to overcome the planets defenders and corrupt the beacon. They need to work fast, for none other than Kharn the Betrayer himself has come to lead the final assault. As a rising tide of apocalyptic warfare consumes Tsadrekha, Kassar and his brothers must race for the prize or be consumed by the fury of the storm.

Je vous disais en introduction que ce roman regroupait bon nombre de petits avantages et c’est bel et bien vrai. Tout d’abord il se déroule dans le nouvel arc de l’univers Warhammer 40.000, Dark Imperium, fixé par le roman de Guy Haley dont je vous ai déjà parlé. Et cette nouvelle progression de l’univers change pas mal de codes auxquels le lecteur s’était habitué, ce qui redonne un peu d’allant à une licence qui finalement avait peut-être tendance à trop s’enfermer dans ses combats. Autre point fort de ce roman : la présence de l’Alpha Legion. Cette légion renégate a un charme tout à fait particulier dans l’univers puisque peu d’éléments les traitent vraiment de manière littéraire, et leur positionnement entre loyaliste et renégats en fait des êtes à part. Ajoutons à cela leur prédisposition à la dissimulation et aux opérations clandestines et vous obtenez un roman vraiment trépidant de bout en bout qui va dans le sens des nouveaux standards actuels de la Black Library : proposer des romans ne se contentant pas de raconter des batailles mais offrir au lecteur une immersion dans leur univers. Et là, la mission est parfaitement réussie : On se retrouve au milieu d’une bataille immense, suivant une bande de guerriers tentant de conclure les combats par une action d’éclat. Mais les membres de l’Alpha Legion que nous allons ici suivre ne mènent pas ce combat de gaieté de cœur, au contraire, puisqu’ils y sont contraints par d’autres renégats : une faction des Emperor’s Children. Par un audacieux chantage ils ont réussi à s’attacher les services des space-marines à l’hydre afin d’accomplir l’impossible.

La présence de Khârn sur les lieux rajoute un peu de sel à l’ensemble. Le berserker, dont j’ai déjà parlé dans une précédente chronique autour d’un roman qui lui était entièrement dédié, tient ici un rôle qui lui est bien propre : le fou sanguinaire. Il ajoute donc un poil de sauvagerie à un roman tenant presque de l’espionnage, ce qui s’avère finalement fort appréciable.

Le style de Andy Clark est des plus agréables à la lecture : simple, clair, efficace, tout ce qu’il convient dans un roman de ce type. Il maîtrise parfaitement l’Alpha Legion et parvient à rendre à merveille les aspects mystérieux de cette légion, qui font finalement tout son charme.

Avec Shrouds of Night Andy Clark nous propose un roman simple, efficace, placé dans le tout nouveau Dark Imperium et qui clairement envoie du bois. OK le roman est en anglais mais même sans une connaissance très poussée de la langue de Shakespeare le lecteur devrait s’en sortir. Le second tome de cette saga sur l’Alpha Legion vient de sortir donc je vous en parle bientôt !

Shrouds of Night
Andy Clark
Black Library
2017

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Equals – Drake Doremus

Récemment je suis tombé sur un étrange film qui date pourtant de 2015. Étrange, car …

Les Indestructibles 2 – Brad Bird

La famille Indestructible parvient à venir à bout du Démolisseur, non sans créer d’énormes dégâts. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *