Accueil / Prince Dragon T1, 2 et 3 – Melanie Rawn

Prince Dragon T1, 2 et 3 – Melanie Rawn

L’éditeur Bragelonne, qui depuis une dizaine d’années (déjà) taille son chemin dans la littérature fantasy et la SF, s’est attaqué à un gros morceau de l’imaginaire anglo-saxon. Longtemps inachevée en France, l’éditeur a choisi de nous offrir cette trilogie dans son intégralité et pour notre plus grand plaisir! S’il n’est pas utile de préciser que l’auteur nous emporte dans un univers de fantasy, il faut néanmoins avouer que celui-ci est très travaillé et attachant. Melanie Rawn laisse certainement sa « patte » dans un genre tristement surchargé.

Dans le monde du jeune Rohan, des principautés divisées essayent de prendre le dessus les unes sur les autres. Il vient tout juste d’hériter des terres du désert mais dois déjà user de toute sa ruse pour contrer les sombres intrigues menées dans l’ombre par le Haut-Prince Rolestra. Le nouveau prince de ces terres arides a déjà l’ambition de changer les choses et notamment de faire cesser le massacre des dragons qui perdure depuis plusieurs générations. Son amour pour ces dangereuses créatures n’est pas la seule raison à ce dessein: dans leur survie réside un secret qui pourrait sauver son peuple. Rohan pourra compter sur l’aide de son épouse faradh’im qui tisse la lumière du Soleil et de la Lune pour assoir son pouvoir. Mais entre les luttes de pouvoir et une guerre qui semble imminente, il est difficile de savoir si la guilde des faradh’im saura jouer un rôle déterminant dans le destin des principautés.

Je préfère vous livrer la présentation du premier tome de cette trilogie complexe sans m’étendre plus pour préserver une intrigue riche et profonde. En effet, comment introduire le deuxième et troisième tome sans livrer des détails clé? Sachez simplement que la suite de Prince Dragon se trouve être de même qualité, tout en dévoilant un monde plus incroyable qu’il n’apparaît au premier abord.

Tout de suite, je dois évoquer un défaut majeur de la saga. En effet, le titre peut prêter à confusion si comme moi, on s’attend à trouver une créature ailée crachant le feu à chaque page. Comme je le disais, l’histoire est profonde et sa trame, riche. L’auteur, me semble-t-il, a cherché une certaine originalité. En travaillant efficacement le scénario, Melanie Rawn  nous offre  un cours magistral de politique à la Robin Hobb sur trame de dragons en voie d’extinction et de magie étonnante.

Ce travail scénaristique sauve un roman dont le fil conducteur pouvait faire tomber dans un déjà-vu chronique du genre. Un gentil prince, sexy et intelligent, héritant d’un territoire à la richesse d’origine inconnue, est opposé à un méchant et puissant seigneur, père de 17 filles et sans aucun héritier mâle. Le premier souhaite faire régner la paix dans le monde tandis que le second étend son influence sur les autres seigneurs suivant le principe du  »diviser pour mieux régner ». Saupoudrez le tout de conflits d’envergure rythmés au son des épées et des tambours de guerre. Les dragons… malheureusement absents là où on les attendait, mettent du temps à prendre de la couleur. Mais le résultat est garanti et l’originalité au rendez-vous!

Si chaque tome participe à l’enrichissement de l’univers de Melanie Rawn, certains passages semblent longs à se mettre en place. Des scènes apparaissent comme répétitives, mais l’auteur nous surprend finalement par des retournements de situation grandioses. Peut être qu’un lecteur moins patient que moi ne saura attendre cette mise en place de l’univers de Prince Dragon.

Le style de l’auteur est simple mais efficace. Il lui arrive parfois de nous surprendre agréablement avec ses descriptions architecturales précises et des scènes qui se matérialisent parfaitement devant nos yeux. Outre son amour apparent pour les bijoux et pierres précieuses, Melanie Rawn ne nous ennuie aucunement par l’abondance de ses développements. Néanmoins, il faut faire attention à ne pas se perdre parmi la foule de personnages. Des confusions sont fréquentes, mais je rends grâce à l’auteur de nous offrir un index des personnages ainsi qu’une généalogie pour nous y retrouver. Le lecteur que je suis arrive à suivre le fil de l’histoire malgré tout.

S’agissant du livre en lui-même, Bragelonne perpétue son goût pour les reliures de qualité et les belles illustrations. Merci donc à leurs illustrateurs pour le travail effectué. A propos de l’illustration même de la saga Prince Dragon, celle-ci favorise la confusion sur la présence des dragons dans le roman. Une créature ailée sur chacun des tomes pourrait donc faire abusivement penser à une œuvre essentiellement centrée sur eux. Ce travail d’artiste a néanmoins un coût qui n’est pas forcément à la portée de toutes les bourses.

J’invite donc tout lecteur amoureux d’une fantasy haute en couleur et brûlante comme le feu à dévorer cette trilogie délicieusement complexe et atypique. Il me semble que les fans de Robin Hobb et de son Assassin royal sauront trouver dans Prince Dragon un nouvel exutoire à leur soif d’intrigues et de complots.

Prince Dragon
Mélanie Rawn
3 tomes
Bragelonne

25 €

À propos Hadrien

Hadrien a baigné toute son enfance dans la fantasy et le fantastique. Grandissant au rythme des célèbres aventures de Harry Potter, il est l’un des plus grands fans d’Erik L’homme. Mais la révélation a sans doute été David Gemmell qui lui a ouvert les portes de la fantasy anglo-saxonne. Auteur amateur, Hadrien a eu le plaisir d’être membre du Prix Imaginales des Lycéens d’Epinal 2007 et 2008. Il a également participé au concours de nouvelles fantastiques de Gerardmer en 2008. Ces quelques expériences du monde de la littérature lui donnent le goût du livre et le poussent à se chercher et à développer son style littéraire. Il espère pouvoir un jour publier ses propres oeuvres pour apporter sa pierre à l’édifice francophone.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

T.I.M.E. STORIES : Lumen Fidei

« T.I.M.E. STORIES : Lumen Fidei » N.T. 1419 : La Reconquista prend fin en ...

Watch Dragon ball super