Home / Prêtresses du sexe – Alexandre Lévine

Prêtresses du sexe – Alexandre Lévine

Les Editions Artalys sont toutes nouvelles sur le marché et après avoir proposé un roman de fantasy mythologique c’est cette fois à de l’erotic-fantasy que nous avons affaire. Et ce sous-genre de la littérature fantasy mérite actuellement ses lettres de noblesse puisque l’on en voit bien trop peu sur les étals de nos libraires, ou même dans nos bibliothèques. Je ne peux donc que saluer cette initiative avant de rentrer dans ce roman.

La couverture d’Elie Darco est plutôt réussie et dépeint à merveille l’ambiance mythologique qui va entourer tout le livre. Le parallèle entre la statue et la prêtresse est particulièrement réussi. La quatrième de couverture nous en dit un peu plus sur le scénario de ce roman finalement assez hors-norme :

Dans une Antiquité partiellement imaginaire, des prêtresses servent et incarnent Welouma, la déesse du sexe et de la fécondité. Leur rôle est de se donner aux hommes, de jouir et d’enfanter. Un étranger, Cléaridas, arrive dans leur temple et s’immerge dans son ambiance orgiaque, où l’union avec le divin se fait par l’orgasme. Mais il tombe amoureux d’une prêtresse, Ilouwa, et il comprendra que les sentiments n’ont pas leur place dans cet univers. Bien plus, il verra l’ombre de la mort derrière le culte de la déesse.

Ce que je reproche souvent à tout ce qui touche à l’érotisme est une absence totale de scénario, le sexe ayant pour seul attrait le sexe. Or là le lecteur va pouvoir profiter d’un background assez intéressant, ce qui est assez rare pour mériter d’être notifié. Qui dit erotic-fantasy dit fantasy et pour ce faire Alxandre Liévine se crée un univers aux fortes inspirations hellénistiques que le lecteur féru de mythologie ne pourra qu’apprécier.

Mais dans ce cas si la fantasy est là le sexe est tout de même au centre de tout. Reprenant le concept de religions basées sur la relation charnelle (comme dans certaines théories concernant les peuplades indo-européennes) l’auteur nous propose de découvrir un temple où le sexe est le moyen de communication privilégié avec le divin. Suivant Cléaridas, le lecteur va découvrir un enchaînement de plaisirs charnels d’où ne seront fort heureusement pas exclus les sentiments, tant amoureux que religieux. Véritable exploration à la fois de cette religion et de la sexualité, ce roman sait enjôler le lecteur par ses nombreux atouts.

Outre une grande culture et un background fort appréciable, la plume d’Alexandre Liévine est également fort agréable. En effet il vient prendre le lecteur par la main et le surprendre. Car trop souvent le sexe est décrit avec une brutalité de mot étonnante pour des romans érotiques, ce qui n’est pas le cas ici. Chaque action est décrite avec une sensualité que beaucoup de lecteurs s’étonneront de découvrir chez un auteur de sexe masculin.

Je me suis finalement laissé aller très facilement aller au jeu de séduction que débute l’auteur dès les premières pages, entraînant le lecteur dans une spirale intrigante où le sexe a autant de valeur que l’amour ou la religion, démystifiant totalement les relations physiques. Etant assez amateur de fantasy érotique je dois dire que j’ai été particulièrement surpris de découvrir chez un si petit éditeur un  roman d’une si grande profondeur stylistique et scénaristique. Par ce que le sexe n’est pas tout et se doit d’être joliment dit, je ne peux qu’espérer que les Editions Artalys continueront à nous proposer des romans de cette qualité.

Prêtresses du sexe
Alexandre Lévine
Editions Artalys

12,90 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Annabelle 1 et 2 – 2014/2017 – John R. Leonetti/ David F. Sandberg

Annabelle et Annabelle 2 sont des films d’horreur, spin-offs de la série des Conjuring réalisés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *