Home / Pacte de Sang – Rebecca Kean T2 – Cassandra O’Donnell

Pacte de Sang – Rebecca Kean T2 – Cassandra O’Donnell

Le premier tome des aventures de Rebecca Kean, Traquée, avait su me séduire en surprenant dans un domaine pourtant connu et assez rabâché ces derniers temps, l’urban-fantasy. Reprenant les éléments les plus classiques du genre : vampires, lycanthropes, sorcières… Cassandra O’Donnell était parvenu à me faire vivre une aventure palpitante s’il en est. Pas de vraies surprises, mais une grande claque quand même. J’attendais donc avec impatience de découvrir un tome 2 qui pouvait soit sonner le glas de la série, soit la porter à des nues inattendues. Réponse maintenant…

La couverture est de la même veine que celle du premier opus : sobre, elle met le lecteur en attente de manière presque immédiate. Le symbole de la salamandre, fort important dans le roman est bien visible, tout comme la thématique récurrente du genre, le sang. Intrigante et inquiétante, la femme invite le lecteur à découvrir les pages du roman. La quatrième de couverture finira de convaincre le lecteur :

Depuis que je suis devenue la tueuse attitrée de la communauté surnaturelle du Vermont, je n’ai plus une minute à moi, course-poursuite, exécutions, meurtres en série… bref je n’ai ni le temps, ni l’envie de m’occuper de ma vie privée. Alors quand mon ex, Michael, un vampire aussi sexy que redoutable a débarqué en ville, ça m’a un peu contrarié. Il faut dire que quand on se retrouve enceinte à 16 ans et qu’on plaque son amant, on n’est généralement pas très pressée de le revoir dix ans plus tard et de lui annoncer qu’il est papa. Du moins, pas avant d’être passée d’abord faire le plein chez Joe, le marchand d’armes du coin…

Suite directe du premier livre, Pacte de sang ne laisse pas le temps au lecteur de s’ennuyer avec un rappel fastidieux des derniers évènements. L’action est immédiatement présente sous la forme d’une attaque de l’Assayim sur un métamorphe renégat. Et ensuite tout va s’enchaîner à un rythme effréné : Michael le vampire, les meurtres, une aventure surprenante. Car oui, une fois de plus Cassandra O’Donnell a su me prendre à contrepied de ce que je pensais trouver dans son roman. Ici nulle redite du premier tome, mais bel et bien une suite très immersive, absolument jouissive, car totalement assumée. Trop d’auteurs de bit-lit et d’urban-fantasy se cachent derrière un pseudosérieux dans leurs récits, mettant en avant des personnages emblématiques qui sont bien souvent les mêmes, avec les mêmes dilemmes… Ici Rebecca est archétypale bien sûr, mais garde certains aspects surprenants : psychologie particulière, moralité des plus personnelle…

Rien de nouveau sous le soleil de l’urban-fantasy donc, mais une aventure réellement bien écrite, avec de vrais personnages charismatiques, un scénario très immersif, de bonnes ficelles événementielles… Un phénomène est en train de se créer autour de cette personnalité de sorcière de guerre devenue Assayim (exécutrice des basses œuvres d’un conseil regroupant les chefs des différents clans de la région)  et je pense que les critiques fort élogieuses sur ces romans sont justifiées.

Toutefois dans ce deuxième tome j’ai décelé quelques erreurs de-ci de-là. Parfois, les dialogues sont mal agencés, rendant un passage de discussion peu compréhensible, un mot manque dans un ou deux endroits du roman,… Bref, des erreurs qui m’ont titillé, mais sans handicaper réellement ma lecture, ce qui est en soi le plus important.

Pacte de sang entre dans cette catégorie de seconds tomes particulièrement réussis que le lecteur prend plaisir à lire. Suivre Rebecca Kean est comme suivre une Anita Blake de la grande époque (les premiers tomes) : on frémit de plaisir à chaque instant de la lecture. Personnellement sans trouver de véritable renouveau dans ces pages j’y ai retrouvé ce que j’aime le plus dans l’urban-fantasy : des créatures, de la magie, des aventures palpitantes…

Pacte de Sang
Rebecca Kean T2
Cassandra O’Donnell
Darklight
J’ai Lu

12 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Carnets noirs – Stephen King

« Oui, j’espère vraiment. Pour son bien. Parce que l’argent qui tombe du ciel, ça promet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *