Home / Livres / Fantastique / Nouvelle collection « Aventures » chez Le Carnoplaste

Nouvelle collection « Aventures » chez Le Carnoplaste

La collection aventures, qu’est ce que c’est ?

Robert Darvel rêve un titre.

Fred Grivaud illustre ce rêve.

Enfin, un auteur rêve le rêve de ce rêve, et seul Belzébuth en personne sait ce qui pourra bien en résulter.
Des rivages perdus, des jungles non moins perdues, des futurs apocalyptiques, des bêtes sauvages et des hommes qui ne le sont pas moins (mais existe-t-il réellement des hommes qui ne le soient pas ?), des tentacules, des cauchemars, des effrois, des effarements, et sans doute d’autres surprises encore.
Pour les curieux, les premiers titres sont d’ores et déjà disponibles :
Le Naufragé de l’île de chair

Les Chœurs de la mer rouge

 

Perdus dans la zone commerciale

et enfin  Loyola de la jungle

 

Les auteurs ? Nous n’en savons pas plus.

Faire l’acquisition d’un livre dont on ignore l’auteur pourrait paraître inhabituel. Rappelons aux âmes simples que le principe n’a, pour peu que l’on y réfléchisse une infinitésimale fraction de seconde, absolument rien d’effarant. Qui connaît le nom des cuisiniers des restaurants qu’il fréquente ? Qui sait comment s’appelle le type qui vous prépare votre sandwiche à la boutique du coin ? Est-ce que vous connaissez le patronyme du type louche et patibulaire qui vous refait le look et les faux papiers plus vrais que nature de la vielle Jag que vous avez volée la semaine dernière ? Avez-vous une idée du vrai nom du type qui a bourré les garnitures de ladite vielle Jag de sachets de cocaïne ? Tous les jours, on se laisse fourguer des tas de trucs par des gens dont on ne saura jamais comment ils s’appellent.  Alors, pourquoi pas des livres, hein, on vous le demande ?

« Chaque fascicule », proclame l’éditeur, « propose une histoire complète de 32 pages sous une couverture en bichromie et son format réduit (11,5 cm x 18 cm) est idéal pour tenir dans votre poche. Le nom de l’auteur n’apparaît pas en couverture, ni au début du texte ;il vous faudra lire l’histoire avant de le découvrir. »

Espérons en tout cas que la révélation ne sera pas hideuse, et que les auteurs révélés ne seront pas d’infâmes tâcherons des noms de Musso, Levy, ou Werber. Espérons également que le Carnoplaste aura eu le bon goût de ne pas s’inviter dans la campagne politique en requérant les services de simples prête-noms mythologiques façon Pénélope, aimablement mis à disposition par la désormais fameuse – et, à neuf euros du caractère, fort joyeusement rénumératrice – Revue des Deux Mondes.

« La collection aventures se veut un hommage aux petits fascicules publiés par Ferenczi dans les années 50 »

« De plus », ajoute le Carnoplaste, » dans chaque numéro, une surprise !… »

Comment le badaud pourrait-il résister ? Ci-dessous quelques images et quelques liens.
Le Carnoplaste sur eMaginarock :
« Effroyable Noël chez Le Carnoplaste »

Effroyable Noël chez le Carnoplaste !

« Revoir Rome » par Tristan Lhomme

http://www.mythologica.net/revoir-rome-tristan-lhomme/

« La Mort aux tentacules de poussière » par Robert Darvel

http://www.mythologica.net/la-mort-aux-tentacules-de-poussiere-robert-darvel/

« Les Porteurs de deuil » par Robert Darvel

http://www.mythologica.net/les-porteurs-de-deuil-robert-darvel/

Le site du Carnoplaste : http://www.lecarnoplaste.fr/

About Alaric

Lecteur surtout de littérature générale, mais fervent défenseur des littératures de l’imaginaire dès qu’elle transcendent le genre et viennent nourrir, et même enrichir, le domaine précité. Pas très attaché aux étiquettes, donc, et toujours prêt à plonger dans un volume original, en espérant y trouver une de ces œuvres qui sont capables de s’inscrire dans la durée.

Check Also

Evanescence revient en fanfare !

Evanescence est enfin de retour avec « Synthesis », un 4ème album qui représente sans aucun doute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *