Home / Cinéma / Lucifer Saison 2 – Tom Kapinos

Lucifer Saison 2 – Tom Kapinos

Lucifer (Luci pour les intimes), Prince des ténèbres, lassé de juger les pêchés des êtres humains, décide de prendre des vacances. Réincarné en homme, il s’installe sur Terre aux États-Unis où il tient un bar, le Lux, avec l’aide de sa fidèle démone Maze.
Toujours consultant auprès de l’inspectrice Chloé Decker, il peut désormais compter sur l’aide de son frère Amenadiel, qui a fini par se ranger de son côté.
Mais les ennuis ne sont pas partis pour autant : leur mère s’est enfuie des Enfers, et risque fort de troubler leurs jolies vacances…

 

Lucifer est de retour !

Toujours bien décidé à prendre du bon temps sur la planète Terre, il n’a aucune envie de retrouver les enfers.
Pourtant rien ne va plus : Maman s’est échappée de sa prison, et Lucifer a passé un pacte avec Dieu son père pour sauver la vie de l’inspectrice Chloé Decker, en échange de quoi il devra retrouver sa mère et la ramener dans sa geôle…

J’ai pris plaisir à retrouver tous les personnages de cette série : Lucifer bien sûr, toujours aussi décalé, qui doit désormais composer avec ses sentiments pour une humaine, l’inspectrice Chloé qui se refuse à l’évidence du surnaturel, la démone Maze, plus sensible qu’il n’y paraît, l’indécis Amenadiel et même la psychothérapeute, qui traverse bien des épreuves au cours de cette saison.
Ces personnages sont toujours aussi attachants car à aucun moment ou presque on ne bascule dans une conception manichéenne du monde : chacun essaye simplement de protéger ses intérêts le mieux possible, de préférence en évitant de blesser les autres, ce qui s’avère souvent ardu.
La relation entre Chloé et Lucifer évolue, mais assez (voir très) lentement. C’est frustrant, mais force est aussi de reconnaître que cela maintient le suspense.

L’intrigue de la saison deux se focalise sur la mère de Lucifer, une créature céleste et ambiguë qui tente de retrouver l’amour de ses fils. N’ayant aucune connaissance de l’humanité ou presque, l’intégration au sein de cette espèce se fera difficilement.
Le scénario, même s’il reste léger, est plutôt accrocheur et se laisse regarder tout au long des épisodes.

Chacun d’entre eux suit toujours une enquête policière, et ces enquêtes restent à mes yeux le point faible de cette série, car elles sont relativement peu crédibles et leur résolution ne surprend pas vraiment.
Le plus difficile était sans doute de parvenir à faire ressortir la personnalité attachante et complexe de Lucifer tout en maintenant les spectateurs en haleine, ce que ce format policier ne permettait probablement pas trop mal. Pourtant on aurait pu, il me semble, imaginer un scénario plus poussé, une histoire à part entière qui aurait permis aux auteurs de révéler la personnalité du Malin.

Ni l’intrigue générale ni les enquêtes policières ne sont donc particulièrement originales dans cette saison, pas plus (voir un peu moins) que pour la saison précédente.
Mais l’ensemble reste attractif car en définitive, ces deux points ne constituent pas l’originalité de cette série. Cette originalité réside bien plus dans la complexité des personnages, dans leurs choix et leurs interactions.

Le tout est agrémenté avec l’humour british et décalé de Lucifer, par les jeux de mots autour du ciel et du diable, ce qui, bien sûr, ne gâche rien.

 

Lucifer

Tom Kapinos

avec Tom Ellis, Lauren German,…

About NokomisM

Check Also

Batman, la série animée – Bruce Timm

La ville de Gotham City est la proie de criminels sans foi ni loi. Les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *