Home / Livres / L’Option Excalibur – David Weber

L’Option Excalibur – David Weber

Un nouveau Weber qui sort chez nos amis de l’Atalante, c’est l’assurance de passer un excellent moment de S.-F.

Une magnifique couverture de Genkis commence par nous flatter l’œil et nous offrir déjà un avant goût de ce que va être notre voyage.

La quatrième de couverture est alléchante et s’enrichit d’une citation de l’auteur sur son roman. Je vous livre les deux dans leur intégralité :

La flottille est condamnée, avec l’armée qu’elle conduit en France pour le service du roi Edouard III… Une tempête l’a surprise pendant la traversée du Lancastre à la Normandie. Sir George Wincaster, son épouse, son fils et quelque mille chevaliers, soldats et marins ne doivent leur salut qu’à l’intervention providentielle d’un astronef extraterrestre qui les arrache à la fureur des éléments.

Mais le sauvetage est intéressé. Les maîtres du vaisseau spatial réduisent les captifs à la condition de mercenaires primitifs, et c’est un enchaînement sans fin de batailles qui les attend pour le compte d’une  guilde galactique.

Y aura-t-il un jour, dans un lointain futur, où ils pourront enfin se libérer de ce joug humiliant dont ils ignorent même la raison ?

Les quelques mots de David Weber :

« Le roman commence avant la bataille de Crécy, mais j’arrache mes personnages à la matrice de l’histoire ; j’entraîne une entité historique, à savoir des troupes anglaises du XIVe siècle, dans un environnement de science-fiction. »

A elle seule cette quatrième vous livre la totalité de ce qui vous attend dans ce roman, enfin vous allèche pour vous donner l’envie impérieuse de l’ouvrir sans plus tarder.

La traduction de Franck Reichert est un plaisir et il a su à la perfection garder l’esprit de Weber. Le style est rapide et incisif. Les personnages sont toujours explorés aussi en profondeur que d’habitude par Weber.

Pas de mise en place longue et insipide, on plonge immédiatement au cœur de l’action, et ce sera tout du long un enchaînement d’actions.

Bien entendu comme d’habitude chez David Weber, nous avons aussi droit à une réflexion sur l’humanité et sur son comportement face à des extraterrestres. Une réflexion qui permettra aux fans d’Honor Harrington de comparer les idées d’une spatiale du futur à l’aulne de celle d’un modeste baron anglais de la fin du Moyen-Age.

Nous, les Français, sommes bien servis dans la dérision par Weber, au point que je me demande s’il n’a pas des ancêtres de pure souche anglaise (Gallois, Ecossais et Irlandais sont également accrochés par l’auteur).

Le roman se termine sur un affrontement apocalyptique auquel personnellement je ne m’attendais pas du tout, et à mon avis demande une suite, car de mon côté je veux savoir ce qu’il advient des héros de cet opus dans le futur.

Bref du grand, du très grand David Weber !

L’Option Excalibur
David Weber
L’Atalante
21 €

About Madtrader

Check Also

Silo – Hugh Howey

L’édition dont je vais vous entretenir est parue au Livre de Poche, mais une fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *