Accueil / Geeks / Les Porgs, nouvelles mascottes de Star Wars

Les Porgs, nouvelles mascottes de Star Wars

Si vous êtes fan de Star Wars, vous n’avez certainement pas manqué la dernière bande-annonce de « Star Wars : Les Derniers Jedi », qui a été diffuse dans la nuit du 9 au 10 octobre dernier, et qui a reçu plus de 10 millions de vues en 24h.
Et vous n’aurez certainement pas manqué d’y remarquer, aux côtés de Chewbacca, une petite créature toute paniquée, qui ressemble un peu à un pingouin avec de gros yeux globuleux : un Porg !!

Oublié, Mark Hamil le dernier Jedi ; passée inaperçue, Rey tentée par le côté obscur de la force ; discrète, la présence de Carrie Fisher (sombre jour que le 27/12/16) ; négligée la tristesse et la solitude de Chewie suite à la perte de son meilleur ami ; au placard, les Ewoks et les Jawas de la Trilogie originale, ou les Gungans de la Prélogie (bon, ça, ce n’est pas grave) ; remisé, BB-8 le robot trop choupi.

Désormais, place aux Porgs !
Cette petite bestiole toute mignonne n’apparait que quelques secondes dans le trailer, mais elle a enflammé la toile à la vitesse du Faucon Millenium.

Bon, c’est petit, c’est mignon, d’accord, mais c’est quoi, exactement ?

The cute side of the force

En fait, le Porg n’en était pas à sa première apparition publique : le 15 juillet 2017, une vidéo officielle du making-of de SW Ep.VIII a été dévoilée, et l’on y entrapercevait déjà les grands yeux choubidous de la mignonne petite créature.
Quelques jours plus tard, le site StarWars.com a publié une interview de Pablo Hidalgo, l’un des membres du Story Group de Lucasfilm Ltd, où il révèle quelques fun facts à propos des Porgs.
Par exemple, ils sont la version SW des macareux, des oiseaux marins qui vivent sur Skellig Michael, l’île qui sert de décor à Ahch-To, la planète où Rey retrouve Luke Skywalker à la fin de l’épisodes VII.

(bon, pour ma part, je vous avoue que je ne vois pas tout de suite tout de suite la ressemblance avec des macareux, hein).

Les Porgs peuplent les falaises de Ahch-To (et bientôt, tous vos supermarchés), construisent des nids et peuvent voler. Leurs bébés s’appellent des“porglets”. Etant donné que leur île est très peu visitée, ils sont curieux comme tout, et pas du tout hostiles.

D’ailleurs, au vu de la bande-annonce, on imagine que l’un d’entre eux, poussé par cette curiosité qui les caractérise, va quitter son havre de paix et embarquer aux côtés de Chewbacca (qui aura trouvé là un nouveau meilleur ami ?).

L’idée (et le nom) des Porgs vient à la base de Rian Johnson, le réalisateur de ce volet, qui s’est également exprimé sur le sujet :

« Je me suis dit : “Oh, ça fait partie de l’île. On doit trouver l’équivalent de ça dans l’univers de Star Wars” », explique. « Et puis pour l’histoire – non pas qu’ils jouent un grand rôle dans le scénario – je voulais trouver des touches comiques sur l’île. Et ils ont été utiles pour ça ».

Les Porgs ont été spécialement créés, donc, pour l’Episode VIII.
Pour leur donner vie, l’équipe de SW utilise tantôt des marionnettes, tantôt des effets spéciaux numériques sur ordinateur.

En attendant, avec leurs grands yeux globuleux aux airs de Chat Potté, leurs longues oreilles et leur apparence mi-phoque, mi-hamster, les Porgs ont déjà conquis le cœur des fans.

The meme side of the force

Et effectivement, peu après la diffusion du making-of, la toile s’était déjà prise d’affection pour cette petite bestiole. Elle s’est même littéralement enflammée après la diffusion du nouveau trailer.

Le Porg fait le tour des réseaux sociaux, inspirant de nombreux détournements d’images grâce à Photoshop (les fameux « memes »), les internautes très créatifs ayant surtout utilisé l’image du trailer, où le Porg pousse son mignon petit cri.
Une image en particulier, celle du distracted boyfriend, détournée par un twittos, représentant le petit ami ignorant Jar Jar Binks pour matter le Porg paniqué, a été retwittée plus de 6 300 fois et a reçu 17,000 likes en moins de 24h. La folie, je vous dis !
(et pour ceux qui ne connaitraient pas « the distracted Boyfriend, c’est ici que ça se passe : http://knowyourmeme.com/memes/distracted-boyfriend).

Une photoshop battle a même été lancée sur Reddit (/r/photoshopbattles). Le post lançant la battle  a obtenu plus de 4 900 points (92% de votes) et plus de 100 commentaires, en à peine 24h.

Et je dois dire que, comme d’habitude, je trouve la créativité des internautes époustouflante !

C’est dingue, ce qu’une petite boule de poils, qu’on ne voit pas plus de 3 secondes (toutes apparitions cumulées), peut déclencher…

The marketing side of the force

On peut dire que Disney, qui a racheté Lucasfilms et supervise cette nouvelle trilogie, a bien réussi son pari d’en faire sa nouvelle mascotte.

Deux ans après le succès du très mignon BB-8, nul doute que le Porg se retrouvera en tête de gondole dans tous les magasins de jouets et supermarchés. Et comme le film sort pile pour Noël, ça tombe plutôt bien, avouez ?
Pablo Hidalgo, lui-même, sait qu’il tiennent là un bon filon :  «  Les Porgs sont mignons. Vous allez craquer devant ce regard profond. Je pense que beaucoup de gens vont vouloir un Porg en animal de compagnie  ».
Evidemment on peut déjà commander plein de merchandising plus ou moins heureux sur le site de Disney :

Pour s’assurer de l’adhésion des plus petits, rien n’est oublié.
Ainsi, par exemple, SW Officiel a posté un petit film animé où on voit BB-8 tomber en amour pour la petite créature, et Disney publiera même, le 15 décembre 2017, un livre pour jeunes lecteurs, « Chewie and the Porgs » , qui racontera la rencontre entre Chewbacca et les porgs sur Ahch-To. Oui. Ils ont osé.

La fig est même déjà disponible en Lego (moyennement cute quand même) et en Funko pop !

Bref, vous l’aurez compris, du Porg, on va en manger pendant des mois.

Ne critiquons pas trop Disney sur sa stratégie marketing qui consiste à compter tant sur les recettes d’un film, qui sur ses nombreux produits dérivés.
Rappelez-vous que Georges Lucas lui-même avait lancé le genre en son temps, avec les Ewoks, clairement conçus pour séduire un public plus jeune et plus large, en promettant tant de gains à ses producteurs avec les produits dérivés, qu’ils avaient fini par accepter de financer son film.
Au final, les Ewoks, en plus d’avoir rapporté des pépettes monstres à Lucas et ses producteurs, ont fini par sauver le monde lors de la bataille d’Endor, quand même, et c’est pas rien, ça ! Ca valait le coup de les créer exprès !
Alors, qui sait si les Porgs n’auront pas également un rôle si déterminant ?

Et puis bon, ils sont quand même ultra cute, non ? Pour ma part, j’ai hâte de les rencontrer le 13 décembre prochain !
Allez, avouez, vous aussi, vous voyez des porgs partout désormais, non ?

Eldricht Tales

A propos de Cyn / Manolita

Véritable touche-à-tout de l’imaginaire, ma réalité a toujours été colorée de Fantasy. Jeux, livres, films, c’est bien simple : tout m’intéresse, pourvu que ça me fasse rêver ! De l’heroic à la dark fantasy, j’explore et apprécie tous les genres. Et lorsque je me suis découvert une passion pour la technologie, c’était surtout pour pouvoir appréhender tous les nouveaux possibles qu’elle offrait. Mais l’imaginaire se nourrit également d’échanges et de partages, faute de quoi il est voué à se dessécher et disparaître. Aussi, quel meilleur endroit qu’eMaginarock, lieu de toutes les cultures alternatives, pour partager mes coups de cœur et coups de gueule ?

Lisez aussi

Equals – Drake Doremus

Récemment je suis tombé sur un étrange film qui date pourtant de 2015. Étrange, car …

eXistenZ – David Cronenberg

Dans un futur proche, Allegra Geller teste son nouveau jeu : eXistenZ. Le jeu se branche …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *