Accueil / Le Marteau de Dieu – Les Seigneurs de Guerre T3 – Karen Miller

Le Marteau de Dieu – Les Seigneurs de Guerre T3 – Karen Miller

Et voici le troisième opus de la saga des Seigneurs de Guerre. J’attendais de l’avoir entre les mains dans l’espoir de retrouver la Karen Miller habituelle. J’avais envie de retrouver Fulie dans sa quête folle et sanguinaire d’obéissance absolue à un Chalawa assoiffé de sang et de conquêtes. Le deuxième tome avait été une déception, voyons donc ce que va nous réserver ce final, et commençons par la quatrième de couverture :

« Fulie, l’impératrice sanguinaire de Mijak, s’apprête à dévaster l’Ethrie. Rhian, la jeune reine, le sait mais aucun des ducs ne veut la croire. Seul l’empereur Han est à ses côtés : il a vu le sang et les sacrifices humains perpétrés par le frère de Zandakar et utilise les vents pour retenir leur armée. Mais ses pouvoirs s’épuisent. Rhian n’a peut-être qu’une issue : demander à Zandakar de convaincre sa mère et son frère de stopper l’invasion. Au risque d’y perdre la vie… »

Cela se présente plutôt bien, le pitch est alléchant, la couverture de Casolari toujours aussi belle. Voyons maintenant le contenu du roman. La déception est vite au rendez-vous. Les défauts que j’avais relevés dans le deuxième volume sont toujours présents, même s’ils sont légèrement atténués. Rhian est un personnage toujours aussi fade, bien qu’elle prenne un peu de consistance grâce à l’évolution de ses rapports avec l’empereur Han et Zandakar. Elle est l’incarnation de la gentille héroïne dans toute sa splendeur. Il me semble que Karen Miller a trop voulu montrer l’opposition entre ses deux principaux personnages féminins et autant elle a réussi sur la facette noire et quasi démoniaque de Fulie, autant elle a trop accentué le caractère bon et coulant comme du miel de Rhian. Du coup, l’intrigue en perd une grande partie de son intérêt et on connaît le final dès le début de ce volume.

La traduction de Cédric Perdereau est très bonne et aide grandement à la lecture. Le style reste percutant, les dialogues sont toujours aussi agréables à lire et les descriptions aident grandement à se faire son cinémascope personnel.

Si vous avez déjà lu les deux premiers tomes, je pense que vous devriez malgré tout tester le troisième, ne serait-ce que pour être sûr que je n’ai pas chroniqué de manière trop sévère. Je suis fan de Karen Miller et je le reste, mais vraiment j’attends avec impatience une nouvelle saga qui me fasse oublier celle-ci.

Le Marteau de Dieu
Les Seigneurs de Guerre T3
Karen Miller
Fleuve Noir
24,50 €

À propos Madtrader

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

T.I.M.E. STORIES : Lumen Fidei

« T.I.M.E. STORIES : Lumen Fidei » N.T. 1419 : La Reconquista prend fin en ...

Watch Dragon ball super