Home / Livres / La trilogie Steampunk – Paul Di Filippo

La trilogie Steampunk – Paul Di Filippo

La reine Victoria en fille légère toujours de sortie, remplacée par une sensuelle créature mi-femme mi-salamandre qui lui ressemble étrangement ? Walt Whitman en séducteur impénitent d’une Emily Dickinson inspirée, loin de rester insensible à ses charmes ? Une promenade dans le royaume des morts, où l’on croise le chemin d’un jeune Allen Ginsberg, et l’invasion du Massachusetts par des monstres lovecraftiens ? Ces trois récits vous réservent tout cela et plus, sous la plume déjantée et savoureuse d’un maître fondateur du steampunk, dont ce roman est l’un des fleurons.

La trilogie Steampunk était un ouvrage très attendu parmi la collection « Le mois du cuivre » de Bragelonne. D’une part parce que l’écrin est magnifique et d’autre part parce que c’était du steampunk, genre de prédilection de pas mal de lecteurs et qui de fait rencontre un vrai succès.

Ce titre n’est pas ma première lecture du genre et le voici déconseillé pour ceux qui veulent découvrir le genre. Sauf peut-être pour ceux qui aiment les romans avec des termes très compliqués dedans. Le plaisir n’était pas vraiment au rendez-vous pour cette raison. Au début, c’était amusant mais attention de ne pas en faire trop et c’est ce qu’il s’est produit : Asteroidea, Holothurioidea, Sphyraenidae… Ça devenait très lourd à lire et les fil des récits s’en sont retrouvés perdus face à ce langage scientifique abusivement utilisé.

Ce qui est très dommage, car l’humour et l’originalité étaient au rendez-vous, peut-être trop également, ce qui a entraîné un essoufflement du récit. Pourtant, les codes du steampunk sont bien présents mais tout était trop lent à se mettre en place (et encore : parfois rien ne se mettait vraiment en place). Les chutes sauvent légèrement la mise, mais dans une nouvelle la chute ne fait pas tout.

Bref, La Trilogie Steampunk s’avère être une incompréhension totale qu’il serait impossible de vous résumer, tant les nouvelles manquaient de sens. On ne comprend pas toujours où Paul Di Filippo veut en venir. La trilogie Steampunk plaira sans doute à ceux qui aiment les lectures « prises de tête » mais si vous voulez découvrir le steampunk, lisez plutôt L’Empire Électrique dans la même collection chez Bragelonne.

La Trilogie Steampunk
Paul Di Filippo
Illustrateur : Adèle SILLY
Traducteur : Monique LEBAILLY
Prix : 28.00 €

About Élise_J.

La culture de l'imaginaire a toujours fait partie des passions d'Élise. Tout a commencé avec Buffy contre les vampires, X-Files et Harry Potter qui l’ont accompagnée durant son adolescence. Critique littéraire spécialisée dans l'imaginaire, Élise éprouve un réel bonheur de se plonger dans le fantastique et la science-fiction, avec aujourd'hui une nette préférence pour l'uchronie et le Steampunk.

Check Also

Silo Générations – Hugh Howey

Hugh Howey vit à Jupiter, en Floride. C’est typiquement le genre de chose qui ne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *