Accueil / Livres / Fantastique / Journal d’un Marchand de rêve – Anthelme Hauchecorne

Journal d’un Marchand de rêve – Anthelme Hauchecorne

« J’ai séjourné en hôpital psychiatrique. Pas de quoi fouetter un chat sauf lorsque, comme moi, vous êtes fils de stars. Par crainte du scandale, mes parents m’ont expédié loin d’Hollywood, dans la vieille Europe.
Les meilleurs spécialistes m’ont déclaré guéri. En vérité, la thérapie a échoué. Les songes ont repris, plus dangereux que jamais.
Malgré moi, je me trouve mêlé aux intrigues de puissants Rêveurs. Des gens charmants et bien décidés à m’éliminer, mais avec élégance.
M’entêter serait totalement déraisonnable. Pourtant, deux plaies à vif m’empêchent de tourner la page…
La première est une fille.
La seconde, une soif de vengeance.
Je m’appelle Walter Krowley. Vous tenez mon journal intime. Prenez-en soin. Ce livre pourrait devenir mon testament… »

Il est difficile d’écrire un avis sur une œuvre que l’on n’a pas aimée alors qu’on a pourtant apprécié tous les autres titres de l’auteur. C’est le cas pour le « Journal d’un marchand de rêves. ».

Certains livres sont appréciés à leur juste valeur en temps et en heure. Peut-être que ce n’était pas le moment de lire celui-ci. Cela a dû être le cas avec ce roman. Le fait que le personnage principal, Walter Krowley, est apparu comme détestable depuis le début y est sans doute aussi pour quelque chose. Parfois, les anti-héros plaisent, mais d’autrefois cela ne fonctionne pas.

L’écriture semble facile et sommaire par rapport à ce qu’Anthelme Hauchecorne peut écrire (cf. « Le Sidh : tome 1 : âmes de verre » qui a été un véritable coup de cœur et dont la suite est vivement attendue). Peut-être que l’auteur a tenté d’expérimenter un nouveau style et cela est tout à son honneur, malheureusement l’effet n’a pas pris. Par exemple : au début Walter Krowley est un homme détestable. Soudainement, il tombe amoureux et devient presque touchant comme par magie, ce qui donne l’impression d’un raccourci scénaristique. C’est un exemple parmi d’autres. Un exercice osé qui risque de ne pas plaire à tout le monde et de faire sortir le lecteur de l’histoire.

Au vue du talent indéniable d’Anthelme Hauchecorne, laissez-vous tenter par le « Journal d’un marchand de rêves » et faites-vous votre propre avis.

Journal d’un Marchand de rêve
Anthelme Hauchecorne
Atelier Mosesu
2016

19,00 €

À propos Élise_J.

La culture de l'imaginaire a toujours fait partie des passions d'Élise. Tout a commencé avec Buffy contre les vampires, X-Files et Harry Potter qui l’ont accompagnée durant son adolescence. Critique littéraire spécialisée dans l'imaginaire, Élise éprouve un réel bonheur de se plonger dans le fantastique et la science-fiction, avec aujourd'hui une nette préférence pour l'uchronie et le Steampunk.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’Empire Électrique – Victor Fleury

Dans un XIXe siècle uchronique, la France domine le monde, les troupes napoléoniennes armées par ...

Watch Dragon ball super