Home / Livres / Frankia T3 – Jean-Luc Marcastel

Frankia T3 – Jean-Luc Marcastel

Et voici aujourd’hui le troisième et dernier tome de la saga Frankia. Encore plus riche en rebondissements que les précédents il conclut à merveille un cycle impressionnant de réalisme. Jean-Luc Marcastel, auteur qui m’était inconnu il y a de cela quelques mois m’a séduit au fil de ses pages et des aventures de ses héros. Des moments de lecture appréciables en cette période où l’ensemble de la production en littérature de l’imaginaire n’est pas forcément d’une qualité exceptionnelle. Mnémos ne déçoit donc pas ses lecteurs en proposant sans cesse de nouveaux auteurs, au talent certain. Il est maintenant temps d’entrer dans ce dernier opus et de découvrir ce qu’il va advenir de la jolie Faellia…

Après avoir parcouru les vastes routes de Frankia les trois héros (Loïren, Morkhaï et Faellia) vont devoir affronter leurs ennemis dans la capitale, résistant envers et contre tout à l’envahisseur teuton. Bien qu’inspirée d’une histoire bien réelle puisqu’assez proche de nous, cette trilogie parvient à se départir de ces tristes événements afin de nous proposer une version fantasy où l’inattendu est au coin de la ruelle.

Toujours avec cette plume agréable à lire, Jean-Luc Marcastel enchaîne les péripéties afin de mener à son terme sa saga. Parfaitement maîtrisée, la suite d’événements invite le lecteur dans un monde sans cesse plus dangereux où la mort peut être au tournant. Mais l’amour et l’amitié triomphent toujours des plus grands dangers et ainsi, tout est bien qui finit bien…

Et là se trouve justement le problème de ce roman. Particulièrement passionnant, il saisit son lecteur de bout en bout sans la moindre difficulté mais la conclusion de trois tomes haletants laisse celui-ci sur sa faim. Après autant d’aventures et de dangers, il est surprenant de retrouver une fin où tout se termine bien, voire même trop bien. Cette légère déception vient entacher une lecture pourtant sans défaut jusque-là.

Les illustrations placées en fin de tome viennent à nouveau éclairer le lecteur sur les personnages qu’il suit depuis maintenant trois tomes. Un coup de crayon agréable qui modifie les classiques du genre.

Pour conclure sur cette trilogie il faut dire que Frankia part d’une idée excellente : transposer les éléments de la fantasy au temps de la Seconde guerre mondiale. Cette idée est parfaitement exploitée et le lecteur ne s’ennuie pas. Les héros sont suffisamment charismatiques pour attacher celui qui les découvre et les suit à leurs aventures. Les bons sentiments sont bien entendu présents, mais à la bonne dose, rien de trop. Frankia est donc une grande trilogie de fantasy que les lecteurs assidus du genre doivent découvrir de manière urgente tant elle gagne à être connue.

Le talent de Jean-Luc Marcastel est donc sublimé avec ce troisième tome, le seul bémol résidant dans une conclusion peut-être trop facile pour faire crédible. Toutefois cela ne gâche pas le plaisir que le lecteur a à suivre les aventures de Loïren, Morkhaï et Faellia…

Frankia T3
Jean-Luc Marcastel
Mnémos
23 €

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Cadia stands – Justin D. Hill

Le développement par Black Library de l’univers autour de la 13e Croisade Noire continue et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *