Accueil / Livres / BD & Mangas / Btooom ! 02 – Junya Inoue

Btooom ! 02 – Junya Inoue

Décidément, je reste perplexe devant le classement shōnen manga que les éditions Glénat ont décidé d’attribuer à ce qui est, à mon son sens, un seinen. Trop de violence gratuite que je n’apprécie pas du tout, et j’irai jusqu’à dire que certaines scènes du présent volume m’ont partiellement choqué. Je ne suis pas un puritain, mais des limites ont été dépassées dans ce tome, mais resituons d’abord la série avec la quatrième de couverture :

Transporté de force sur une mystérieuse île déserte où il est contraint de participer à un jeu meurtrier, Ryota Sakamoto parvient à vaincre le premier adversaire qui croise son chemin. Errant au hasard et tourmenté par un fort sentiment de culpabilité, il finit par rencontrer Kiyoshi Taira, un autre participant qui lui donne quelques bribes d’informations. Comprenant que la société Tyrannos Japan se cache derrière l’organisation de ce jeu macabre, Ryota décide de s’aventurer au cœur de l’île pour trouver un moyen de s’évader. La partie vient tout juste de commencer…

Le mangaka Junya Inoue introduit trois nouveaux personnages. Il y a d’abord Kosuke Kira, un adolescent de 14 ans, Soichi Natsume, son avocat qui a essayé de faire porter la cause des crimes commis par Kosuke sur la violence du père de ce dernier, Yoshihisa Kira qui est le troisième personnage. Et là, nous avons la première grosse erreur scénaristique de cette série. Ce trio a été envoyé ici, car les crimes sont tellement odieux qu’ils ne peuvent pas être défendus et que le père violent qui en est la cause ne mérite pas mieux que son fils. Il a été décidé de les envoyer sur l’île, alors qu’il est répété depuis le début de cette histoire que tous les « joueurs » ont été enlevés et déposés sur l’île. Ce serait une décision de justice qui aurait été à l’origine de leur exil ? C’est douteux par rapport au scénario.

On découvre avec Kosuke Kira un vrai monstre. S’il a commencé par le vol, il est ensuite passé au meurtre puis au viol. Dans cet ordre, car l’auteur nous fait une démonstration abjecte d’une scène de nécrophilie. Il s’avérera un adversaire redoutable pour Ryota et son allié Kiyoshi, car il était lui aussi un fervent joueur de Btooom, le jeu vidéo, dont il maîtrise un certain nombre de tactiques. Bien entendu, Ryota est rongé par les scrupules et se refuse à tuer une fois encore, mais c’est bien sa survie qui est engagée ici et il devra faire un choix difficile.

Le trailer se trouvant en fin de volume pour nous présenter le troisième opus ne nous propose rien de moins que la promesse… d’un viol. Je ne comprends pas qu’on puisse en venir à ces extrêmes pour vendre une série manga, même s’il ne fait aucun doute que c’est ce trailer-là qui est l’original japonais. Je sais qu’au Japon, on est coutumier du fait, car il existait même un jeu video qui permettait aux joueurs d’harceler de jeunes femmes dans divers lieux et de gagner des bonus si on réussissait à les violer, mais en France, on n’a pas cette culture. Enfin personnellement, je ne l’ai pas. Je sais bien qu’au Japon on sait plus qu’ailleurs faire la différence entre la fiction et la réalité, mais ce n’est pas une raison pour faire d’un jeu video ou d’un manga, l’exutoire à tous les plus bas instincts que la légalité et une certaine morale ne cautionnent pas. Alors, sachez que le volume 3 sortira le 9 mai 2012, mais que pour ma part, c’est à la fin du deuxième que s’arrête cette série.

Btooom ! 02
Junya Inoue
Traduction par Djamel Rabahi
Glénat
Collection shōnen manga
2012

7,60 €

À propos Chris

Chris a toujours apprécié les littératures de l’imaginaire, mais il lit également d’autres genres pour son plus grand plaisir. Il préfère le terme de critique à celui de chronique qui lui semble toujours trop consensuel. Non qu’il dise systématiquement du mal des auteurs, mais quand il tient une bonne daube ou une resucée maladroite alors il laisse la plume glisser dans de bien sombres humeurs. Comme tout lecteur passionné – ça lui arrive parfois – il n’aime rien tant que de devenir festivalier et d’aller à la rencontre des auteurs. Chris participe de temps à autre à des appels à texte et s’intéresse depuis peu à la photographie, histoire d’apprendre à cerner l’essentiel d’une situation comme d’un lieu. Enfin, il aime plus que tout le transgenre et espère avec une certaine impatience pouvoir être à l’origine de la découverte d’un auteur qui aurait l’audace d’écrire un roman policier avec des sorcières, des mutants et bien entendu quelques créatures extraterrestres aux mœurs exotiques, à défaut d’être douteuses.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Bibliomancien – Magie Ex Libris tome 1 – Jim C Hines

Magie ex libris est une série de Jim C Hines en 4 tomes, dont deux ...

Watch Dragon ball super