Illusional Gates – Insolvency

En 2018 sortait Antagonism of the Soul, premier album du projet metalcore français Insolvency. Proposant un son à la fois puissant et poétique le groupe revient avec une seconde production, Illusional Gates. Là où son aîné s’avérait perfectible notamment vocalement, ce nouvel album propose quelque chose de plus mûr, de plus travaillé.

Dès l’ouverture avec Blindness on est embarqué de force dans l’univers du groupe. Des guitares brutales mais mélodiques, un clavier bien présent, une alternance vocale bien gérée, bref tout est là pour nous faire plaisir. Cela continue avec Torn Away Inside et sa brutalité pure. La mélodie instillée par le clavier se fait obsédante tandis que le chant torturé vient s’ajouter. Une très belle réalisation. Cela continue avec The Endless Maze, qui offre même un étonnant featuring avec Ryan de Fit For A King. Le chanteur américain vient poser sa voix de manière intéressante et offre une nouvelle dimension à cette chanson.

Mirage offre une minute et demie de pause instrumentale qui nous replonge dans l’univers du groupe à travers quelques samples. Puis la brutalité poétique de Illusionnal Gates vient nous reprendre de plein fouet. Une des meilleures pistes de cet album, c’est indéniable. Parmi les chansons remarquables de cet album on retrouve Smother The Candle où le groupe a invité CJ, chanteur de Thy Art Is Murder. De nouveau la combinaison fonctionne très bien et le titre est impeccable de la première à la dernière note. Autre chanson phare : Fade and Flow, qui offre un condensé de l’excellent metalcore des français.

Avec cet album Insolvency convainc clairement : ils ont progressé, leur musique est devenue plus mûre, plus affirmée et ils proposent désormais une combinaison parfaite de violence et de mélodie. L’alliance des deux en fait un metalcore juste impeccable de la première à la dernière note.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.