Une conclusion sombre à une trilogie young adult de qualité !

La guerre s’étend maintenant à tout le pays, et le roi Aloysius resserre son étau sur le Plateau septentrional, centre de toutes les attentions. Catherine et Ambrose se donnent pour mission désespérée de saboter l’approvisionnement de son armée en fumée de démon. Pendant ce temps-là, March, banni du Calidor par le père de celui qu’il aime, infiltre le contingent des adolescents de l’armée brégantine. De son côté, Tash, restée coincée dans le monde des démons, va faire une découverte qui pourrait changer non seulement le cours du conflit, mais aussi l’histoire…

Comme le titre de ce troisième tome l’indique clairement, le dernier volume de la saga se termine dans le cadre d’une guerre étendue qui va impliquer tous les pays du continent malgré la tentative désespérée de Catherine et Tzsayn d’arrêter Aloysius.

J’ai été vraiment surprise par le ton pris ici, beaucoup plus adulte et plus sombre que les deux précédents tomes. L’intrigue n’est clairement pas drôle et même Edyon – qui dans le tome 2 apportait de petites touches d’humour bienvenues – est devenu très sérieux depuis son arrivée au Calidor. Les chapitres dans ce pays justement, sont particulièrement prenants, car c’est un pays que l’on mentionne depuis le début de l’intrigue et nous le parcourons maintenant dans ce tome. L’Histoire de ce monde est au final bien plus complexe que ce qu’on pouvait penser !

Chaque personnage va se retrouver confronté à un nouveau monde : celui des adultes responsables qui doivent faire des choix cornéliens ! C’est très intéressant, car Sally Green a parfaitement présenté ces personnages ce qui permet maintenant de les faire évoluer de façon totalement logique. Catherine se révèle pleinement dans ce tome tout comme March que l’on voit sous une autre facette. Edyon est finalement plus attachant, Ambrose beaucoup plus sombre et Tzsayn bien plus charismatique. Quant à Tash, son histoire bascule dans un autre monde (de façon très concrète, puisqu’elle est prisonnière du monde des démons…) et vient souffler un vent de magie bien plus important que dans les précédents tomes.

Les Voleurs de fumée est une trilogie young adult de qualité tant Sally Green a développé des personnages très attachants et une intrigue fantasy qui, si elle n’est pas très originale, est suffisamment bien écrite pour qu’on s’y attarde. Je réitère ma bonne critique des dialogues, toujours justes et percutants, qui nous permettent de nous immerger totalement dans le monde créé. A lire !

Arwen

Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.