Duo proposant du post-black cathartique Korsakov débarque avec un premier album au nom russe : Погружать. Ce premier effort musical démontre de nouveau, si il est besoin, que la scène française peut nous propose des choses vraiment prenantes et étonnantes.

Cet album est composé de six pistes numérotées en chiffre romain, ce qui ne nous donne que peut d’indice sur le sens profond de ce que le groupe a voulu mettre dans chacune. Et pourtant on arrive à le ressentir à chaque note jouée. Le duo propose quelque chose de terriblement immersif. Les huit minutes de I nous permettent d’entrer dans leur univers tout en douceur, de plonger dans cette eau ténébreuse qu’ils nous proposent avant d’aller plus avant. Les claviers de l’introduction de IV par exemple viennent ajouter une autre dimension à l’introduction de ce morceau, lui donnant un aspect à la fois poétique et inquiétant.

Au niveau composition Погружать est un petit bijou de complexité. On y retrouve énormément d’influences, mais le groupe parvient à donner sa patte à son œuvre, se démarquant de ce que j’ai pu entendre par ailleurs. On sent qu’ils nous proposent un voyage introspectif qui fonctionne particulièrement bien, qui nous emmène aux tréfonds de nous-même. Vocalement la puissance est au rendez-vous, et tout est impeccablement en place au niveau instruments et orchestrations, il n’y a rien à redire.

Погружать est un premier album comme je les aime : puissant, démontrant le savoir-faire d’un groupe, et offrant une ballade musicale très réussie. Korsakov est clairement un projet que je vais suivre à l’avenir tant ils sont arrivés à me surprendre et à me séduire.

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Un commentaire sur “Погружать – Korsakov

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *