Après un premier tome très haut en couleurs Jean-Luc Bizien revient avec la suite des aventures de ses héros dans le Paris post-apocalyptique. Une suite tout bonnement impressionnante qui vient avancer l’histoire de belle manière.

Dans un futur proche, un virus a poussé les autorités à confiner Paris derrière une gigantesque enceinte. À l’intérieur, des humains transformés en goules, loups-garous ou autres vampires rôdent tandis que quelques survivants tentent de s’organiser. Marie et sa grossesse arrivant douloureusement à terme, le docteur Paoli désespéré de trouver un remède ou Steiner, sniper désormais seul, essayant de sauver sa peau et celle de quelques chanceux adolescents…

Après un premier opus qui a servi à l’auteur tant à la mise en place de son univers qu’à celle de ses personnages, ce second livre vient continuer ce qui a été commencé en nous montrant d’autres facettes du Paris. Steiner devient l’un des protagonistes les plus importants, développant au fil des pages son aura auprès du reste des habitants de Paris, tentant de leur sauver la vie, en même temps que la sienne. Marie continue elle aussi son périple et une véritable résistance se met en place pour tenter de survivre et sortir de la capitale.

Jean-Luc Bizien renouvelle son histoire, développe de nouvelles lignes scénaristiques, en profite pour exploiter encore plus le potentiel de ses protagonistes. L’auteur parvient sans trop de difficultés à renouveler l’intérêt pour son histoire en passant d’un personnage à l’autre, en multipliant les pistes. Personnellement je me suis senti totalement immergé dans son histoire, notamment grâce à un gros travail de style qui rend la lecture fluide et facile.

Mon seul bémol est un laïus un peu long et à mon sens hors de propos concernant notre actualité. Cela m’a fait l’effet d’un ajout au roman et c’est vraiment dommage car l’ensemble de la thématique de la série s’adapte parfaitement à la crise actuelle sans que l’on ait besoin que l’auteur nous aide à penser.

De nouveau Jean-Luc Bizien nous sert une aventure qui fonctionne à merveille. On suit les héros qu’il nous a proposé dans le premier tome avec plaisir dans la suite de leurs aventures, et les développements qu’il donne dans ce livre donne réellement envie de se pencher sur le troisième opus.

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *