Les + :

  • superbe Octavia Spencer ! 

Les – :

  • scénario catastrophique
  • Anna Hathaway ridicule !
  • long, beaucoup trop long
  • humour stupide
  • les trois enfants sont inintéressants 

En 1967, un jeune garçon vient vivre chez son adorable grand-mère, dans la petite ville rurale de Demopolis, en Alabama. Tandis que le petit garçon et sa mamie croisent la route d’une sorcière aussi séduisante que redoutable, la grand-mère décide de mettre à l’abri son petit-fils au sein d’une station balnéaire. Malheureusement, ils débarquent au moment même où la Cheffe Sorcière réunit ses sbires venues du monde entier pour mettre en œuvre ses sinistres desseins…

Après le film de 1990, le roman de Dahl a de nouveau été adapté et cette fois par Zemeckis. Du coup, on s’attendait à quelque chose de vraiment réussi (Zemeckis quand même !) et on se retrouve avec une belle daube !

Si le film de 1990 a beaucoup vieilli, il a au moins le mérite d’être assez fun et de mettre en avant une Grande Sorcière magistralement interprétée par Angelica Huston. Le côté cartoon à la limite du clownesque et déguisement du film fonctionnait plutôt bien alors que cette nouvelle adaptation pousse à outrance les effets pour ne rien dire.

Si Octavia Spencer reprend à la perfection le rôle de la grand-mère, Anne Hathaway est catastrophique dans le rôle de la Grande Sorcière, surjouant son accent russe et cabotinant tout le long du film ! De plus, l’apparence des sorcières est beaucoup plus horrifique et certains passages ne conviendront pas aux moins de 10 ans.

Mais le pire reste sans aucun doute les trois enfants-souris, complètement insipides et particulièrement la fille souris qui n’est présente que pour sauver deux fois ses camarades et ne sert ensuite plus jamais l’intrigue ! Son côté aventurière est uniquement un moyen pour prouver qu’il y a un personnage féminin “fort”, mais ce personnage n’a aucune incidence sur l’intrigue ce qui finalement, revient au même… Stanley Tucci est complètement sous-exploité alors qu’il est plutôt drôle et correspond bien au rôle du gérant de l’hôtel, à la fois fasciné et révulsé par la cheffe des sorcières.

Le film paraît durer des heures tellement c’est ennuyeux avec un humour stupide et de nombreuses références religieuses qui viennent appuyer le regard porté sur ces sorcières. Pour contrer les effets de la transformation du petit garçon et ses amis, on a même le droit une séquence ubuesque où Grandma concocte une potion vaudou avant de… prier devant le bol en espérant que ça marche ! L’ambiance magique est complètement cassée par ces moments religieux qui sortent d’on ne sait où.

Le seul élément positif c’est la fin qui a été modifiée par rapport au premier film et qui, brièvement, exprime de façon métaphorique la non-conformité physique. Une thématique qui aurait pu être abordée tout au long du film au lieu de passer du temps sur les grognements d’Hathaway !

CONCLUSION

Sacrées Sorcières a été co-écrit par Del Toro et produit par Del Toro ET Cuaron : comment est-ce possible qu’un tel trio débouche sur un film aussi nul ?!! Le long-métrage aurait dû sortir à Noël dernier sur Netflix : on excusera sans problème ce retard pour un long-métrage complètement bâclé.

Arwen

Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *