Elements – Duality

Duality est un combo parisien qui nous sort dans quelques jours son nouvel EP, Elements. Entre metal moderne et metalcore, le quintet a tout pour étonner et séduire, le tout sur cinq chansons.

In The Sun offre directement une grosse d’énergie. Des riffs rageurs et bien sentis, une batterie présente mais sans écraser les autres instruments, un chant saturé de qualité. Par contre j’ai malgré tout un peu plus de doutes concernant le chant clair de Julien. J’ai eu la sensation qu’il n’était pas à l’aise et c’est un peu dommage je trouve, car sa voix est de qualité, il manque peut-être simplement d’entraînement pour la placer. Ship se fait moins rageur, plus posé et pourtant toujours aussi bon. L’influence metalcore avec Architects par exemple se fait pleinement sentir ici. Le groupe parvient à proposer des compositions à la fois puissantes et mélancoliques et personnellement j’adore. Retour à la colère avec les guitares puissantes de Buried. Petit point d’étape sur le chant : j’ai l’impression que Julien est plus à l’aise sur son chant clair, peut-être parce qu’il y a plus de groove sur la chanson, je ne sais pas. Le fait est que cela passe parfaitement dans les oreilles.

Fluffy Cloud propose une ambiance plus rock sur son introduction, avant qu’un aspect death vienne vraiment se mettre en place. Le nuage duveteux est trompeur car il n’est pas douillet, il est plein de rage et sait l’exprimer avec talent. Malgré cela le refrain se fait presque prog, aérien et planant, avant de replonger dans la noirceur du metal le plus pur. Solace, premier clip de l’EP pour le groupe d’ailleurs, nous emmène sur une introduction plutôt joyeuse avant que l’alternance entre brutalité du metal et envolées plus mélodiques ne vienne se mettre en place.

Elements est un très bon EP de bout en bout. Les musiciens sont clairement inspirés et la réalisation est impeccable. Mélange entre metalcore et metal mélodique assumé, un mix entre puissance et mélancolie de toute beauté, clairement le groupe a sa patte et cela m’a séduit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *