Wolf God – Grand Magus

Le groupe GRAND MAGUS a été fondé par JB Christofferson (chant/guitare) et Mats “Fox” Skinner (basse) en 1996. Influencé par le rock de Deep Purple et Black Sabbath, ils ont aussi un lien assez fort avec le groupe Spiritual Beggars puisque JB et le batteur en ont fait partie également. Pour cet album, JB explique que contrairement à d’habitude, ils ont décidé d’enregistrer l’album tous ensemble, comme s’ils étaient en live. Une pratique qui se fait de plus en plus, puisque le dernier Wardruna a été enregistré dans les mêmes conditions.

Passons au choses sérieuses et voyons ce que nous réserve ce nouvel opus. Gold and Glory, le premier titre, est un instrumental épique avec violons qui vous donnera envie de sortir une épée et de partir à l’aventure. Wolf God, morceau éponyme de l’album, est un morceau résolument heavy metal, tout y est : le solo, la voix et les riffs. Je vous laisse apprécier ici :

A Hall Clad in Gold se situe dans la lignée du morceau précédent avec un bon refrain qui reste. Brother of the Storm est un peu plus lent, plus stoner oserai-je dire, sans se départir de leur note heavy. Un titre très sympa. Mais attention Dawn of Fire arrive avec son classic rock à la Black Sabbath le tout accompagné d’un côté épique comme on les aime. Le titre se termine avec un sample de sons marins, c’est beau. Dans le même registre, on retrouve le morceau To Live and Die in Solitude même classique heavy et épique.

Ne vous reposez pas sur vos lauriers, Spear Thrower déboule avec son énergie et son punch. Un rythme comme on aime, à la Motorhead. Glory to the Brave débute avec une batterie, très calme. Les guitares ronronnent sur un rythme lent. Le refrain est lourd comme une marche militaire. On ressent la solennité du titre, sa lourdeur.

On revient à un titre plus léger, plus classique et posé avec He Sent Them All to Hel avant de repartir sur Untamed. Un morceau qui porte bien son nom, les chevaux sont lâchés sur les riffs, les guitares et la batterie sont en liberté au tout début du morceau. Je regrette que finalement que le titre ne soit pas plus fou, ils gardent le contrôle et on se retrouve avec une chanson plutôt bien équilibrée et mais trop calme à mon goût.

J’avais beaucoup apprécié Grand Magus sur scène, c’était vraiment très très bon. Pour cet album je reste un peu sur ma faim. Je ne suis pas une grande fan de heavy, loin de là, bien que je trouve cet album bon, il est sans grande surprise. Je m’attendais à quelque chose de plus épique comme pour l’album précédent sword songs dont les titres sont vraiment percutants et que je recommande !

Wolf God
Grand Magus
Nuclear Blast Records
2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *