Accueil / Livres / Fantastique / Les Yeux – Slimane-Baptiste Berhoun
Bannière Institut de la Musique

Les Yeux – Slimane-Baptiste Berhoun

Tout en haut du plateau, le vent pouvait rendre fou. On avait choisi d’y construire un asile. L’Orme : une grande bâtisse lugubre battue par les vents et la neige. Même les bombardements de 44 n’avaient pas pu en venir à bout. À croire qu’il échappait à toute influence humaine. Des morts étranges et violentes, il y en avait toujours eu et il y en aurait encore, là-haut. Et si on avait écouté les fous enfermés derrière les murs délabrés, on y aurait peut-être vu l’oeuvre d’un monstre. Mais les fous, ça ne s’écoute pas, ça se traite. Pourtant, l’arrivée de Lucie Klein, jeune étudiante disciple du professeur Lacan, pourrait bien délier les langues. Dans les couloirs sombres de l’hôpital, on murmure déjà que si la Parisienne plonge dans l’enfer de L’Orme, c’est parce que s’y trouve un cas unique au monde. Un cas qui, mystérieusement, serait la dernière chance d’élucider le plus horrible des meurtres jamais commis à Paris.

On peut tout à fait être scénariste et très bon auteur littéraire également. Ou pas… Et c’est le cas de Berhoun, scénariste et réalisateur de séries digitales qui pourrait se contenter de ce travail. Les Yeux est un thriller complètement décousu qui devient fantastique dans les 100 dernières pages sans aucune explication ni justification!

J’ai très vite senti qu’il y avait un problème notamment parce que le style de l’auteur n’est pas suffisamment littéraire. Nous sommes dans les années 50 et les personnages parlent comme à notre époque. Il y a un constant changement de point de vue sur l’histoire; de focalisation ce qui fait qu’on a dû mal à suivre qui raconte quoi. Les personnages (exceptée Lucie, vraiment très sympathique) ne sont pas très intéressants. Il y a aussi un souci de descriptions beaucoup trop succinctes pour un nombre de dialogues beaucoup trop importants! Nous sommes dans un asile isolé dans les hauteurs et cette ambiance-là n’est pas bien amenée.

Le roman fait 544 pages alors qu’il aurait pu en faire moitié moins. Les fausses pistes et rebondissements trop nombreux et pas assez crédibles empêchent une immersion dans l’intrigue. La fin s’emballe également avec l’apparition d’un monstre bien réel absolument pas nécessaire. On ne comprend pas du tout où veut en venir l’auteur! De plus, si Lucie comprend soudain tout, rien n’est explicité pour le lecteur: il faut se débrouiller! Or comme il n’y a pas de logique dans l’intrigue, on referme le livre sans avoir compris l’enquête.

CONCLUSION

Les Yeux est un thriller complètement bâclé qui reprend faussement les codes du genre que l’auteur n’a semble-t-il pas complètement intégré. C’est lourd, pas bien écrit et pas prenant. Rajoutons à cela des séquences trashs pour pas grand-chose, comme une séquence de tentative de viol totalement injustifiée. Bref, aucun intérêt.

Les Yeux
Slimane-Baptiste Berhoun
Editions Bragelonne – collection Terreur
6,90€

Eldricht Tales

A propos de Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Lisez aussi

Face au dragon – Isabelle Bauthian

  Polyxène est une jeune femme qui arrive très vite aux bonnes conclusions. Pourtant, confrontée …

Pandemic – La Chute de Rome – Filosofia/Edge France

Pandemic. Voilà une série de jeu à succès qui a vu son concept décliné. Après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *