Accueil / Livres / Interview Sara Doke – Celtes ! Panorama de l’imaginaire celtique
Bannière Institut de la Musique

Interview Sara Doke – Celtes ! Panorama de l’imaginaire celtique

 

A l’occasion du financement participatif de l’ouvrage Celtes ! Panorama de l’imaginaire celtique sur la plateforme Ulule, j’ai interviewé Sara Doke, sous laquelle est placée la direction de l’ouvrage.

Bonjour, pour commencer pourrais-tu nous présenter le livre “ Celtes ! Panorama de l’imaginaire celtique” ?

Celtes ! Panorama de l’imaginaire celtique entend réunir des articles et chapitres présentant tout d’abord l’histoire et la mythologie celte pour ensuite s’intéresser à l’influence de cette civilisation variée sur la culture populaire telle que nous la connaissons : littératures, arts plastiques, cinéma, jeux, par exemple mais aussi les subsistances de certaines croyances, de mots, de traditions qui nous viennent des Celtes. Largement illustré, autant par des photographies archéologiques majeures que par des images issues de l’histoire de l’art, de la littérature et des différents médias abordés.

La civilisation celtique a marqué notre histoire et notre culture, elle est toujours présente, dans nos langues occidentales, dans nos traditions, elle influence nos auteurices, nos artistes, nos croyances. Il nous semblait donc important d’en dessiner le panorama, les origines, les mythes comme les résurgences avec un beau grand livre aux chapitres particulièrement pointus pour offrir aux lecteurs une porte d’entrée et une grille de lecture pour cet univers foisonnant.

Comment les auteur.e.s ont-iels été choisi.e.s ? Quel est leur lien avec la culture celte ?

Les auteurices ont été choisi-es ou se sont choisi-es selon leur intérêt et leurs connaissances de la culture celte et des domaines culturels abordés. Patrice Lajoye, Guillaume Oudaer et Grégory Moigne, par exemple sont des chercheurs ou doctorants dans les domaines de la mythologie celte ou de ses résurgences à notre époque. Jean-Philippe Jaworski, amateur éclairé, connaisseur bien connu, a quant à lui eu la gentillesse d’accepter d’aborder l’influence de cette culture sur les jeux. D’autres comme Julie Proust-Tanguy ou Alex Nikolavitch utilisent régulièrement cette mythologie dans leur propre travail littéraire. Tous et toutes sont des passionnés multidisciplinaires, chercheurs, auteurs, joueurs, cinéphiles comme Pascal J Mergey.

Le livre est conçu graphiquement par Melchior Ascaride, qui a déjà designé plusieurs couvertures pour Les Moutons Électriques. Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur sa contribution à cet ouvrage ?

Melchior Ascaride est le concepteur graphique des livres publiés par les Moutons électriques. Sa patte d’illustrateur et de graphiste est reconnaissable entre toutes. Il était donc évident qu’il serait responsable de l’image de cet ouvrage, de sa couverture, de sa maquette et de tout ce qui concernera le graphisme du livre.

La culture celte semble actuellement avoir le vent en poupe. Pourquoi vous y êtes-vous intéressés, et qu’est-ce que ce livre apporte de plus que les autres ?

Cette culture est presque dans mes gènes, je m’y intéresse depuis mon enfance. Elle influe sur notre culture populaire depuis des siècles, elle fait partie de notre histoire à de nombreux niveaux, traditions, vocabulaire, chiffres. De nombreux romans, poèmes, jeux, rituels et œuvres d’art s’en sont inspirés. Ce livre offrira au lecteur des références historiques, mythologiques mais aussi des exemples de cette influence, des possibilités de la connaître en profondeur, de déchiffrer les nombreuses trames qui nous mènent de ce passé souvent fantasmé à notre savoir actuel.
En commençant par déterminer l’origine des peuples celtes et la cosmogonie, voire la sociogonie de cette civilisation, par examiner la forme du légendaire dans les principales régions imprégnées de mythologie celte, nous souhaitons offrir une grille de lecture rigoureuse avant d’aborder son influence indéniable sur notre culture populaire. Le sérieux et la rigueur que nous voulons insuffler à cet ouvrage permettra ainsi d’offrir une vue d’ensemble, détaillée, de ce que les Celtes nous apportent encore aujourd’hui. Il existe de nombreux livres de référence sérieux (ou fantaisistes) sur les mythologies et les sociétés celtes, aucun ne s’intéresse à tout ce qu’elles contribuent à créer et à rêver aujourd’hui.

Pourquoi avoir choisi un financement via Ulule ? Peux-tu d’ailleurs nous parler un peu plus de ce financement ?

Un tel ouvrage nécessite un investissement énorme pour une maison d’édition. Et demande aussi à vérifier l’intérêt du public pour son sujet de prédilection. Un financement participatif permet tout cela à la fois.
Ce financement, comme tous les financements participatifs organisés sur une plateforme comme Ulule propose plusieurs paliers. Du premier qui donne lieu à l’édition de la première mouture du livre au dernier, espoir fou souvent atteint qui offre aux contributeurs un ouvrage de la meilleure qualité possible, assorti de cadeaux exclusifs qui leur sont réservés.

A qui conseillerais-tu ce livre ?

Je conseillerais Celtes ! Panorama de l’imaginaire celtique à tous ceux que la mythologie fascine, à tous les lecteurs de fantasy, à tous les rôlistes et autres joueurs, à tous les cinéphiles, à tous ceux qui un jour se sont laissés emportés par les légendes, par la Geste de Bretagne ou les romans de chevalerie. Je le conseillerais aux amoureux de l’Irlande, du Pays de Galles, de la Bretagne ou de la Galice, aux amateurs de musique qu’elle soit traditionnelle, punk ou même métal, aux fervents du néopaganisme ou de la sorcellerie. Je le conseillerais comme je le ferais de beaucoup de romans comme ceux de Justine Niogret, de Nathalie Dau, de Jean-Philippe Jaworski, de Stefan Plateau, mais aussi de films, de jeux, d’œuvres d’art, d’Histoire aussi, si nombreux qu’il me faudra diriger tout le l’ouvrage pour vous les recommander.

Si tu étais une créature issue du folklore celte, laquelle serait-ce et pourquoi ?

Je serais une Bansidhe, une dame blanche qui annonce les naissances et les morts, qui comme les Parques, tisse la vie et les liens qui la font belle ou triste. Je serais la Morrigan qui veille sur les champs de bataille et honore les guerriers avec ses corbeaux.
Parce que je suis une tisseuse, de mots, de légendes et de liens, parce que partager ses connaissances et écouter ou lire celles des autres est primordial.

Eldricht Tales

A propos de NokomisM

Lisez aussi

Fuir le Pays des Merveilles – Wonderland T3 – Raven Gregory, Daniel Leister & Nei Ruffino

Et voilà, le tryptique Wonderland arrive à sa fin… Après deux premiers tomes qui m’ont …

Les Bras de Morphée – Yann Bécu

L’imaginaire francophone a encore des choses épatantes à nous dire, et ce n’est pas Yann …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *