Infiniment – Louise Roullier

Une équipe de savants se lance dans un défi fou : créer un être humain éternel. Mais les choses ne se passent pas tout à fait comme prévu… Comment vivre quand on se développe … infiniment moins rapidement que le reste du monde ?

Les plus

Une histoire prenante

Un style agréable

Les moins

Quelques incohérences

J’ai beaucoup aimé cette nouvelle, qui se lit très facilement et pose des questions intéressantes.

La première bonne surprise c’est le style : sans avoir d’a priori, je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi travaillé. Je l’ai trouvé très agréable à lire, les phrases coulent toutes seules et sont joliment tournées.

Si le point de départ du récit peut sembler banal à première vue (l’immortalité est un thème souvent abordé en science-fiction), il est ici romancé sous un angle original.

L’histoire de cet homme dont le développement s’effectue à la mesure de son éternité est racontée d’une façon étonnante et touchante. On s’y attache au fil des pages, et malgré ses différences avec un être humain mortel, on en vient à comprend ses incompréhension et ses craintes : il finit par en devenir plus attachant que ses congénères.

Le scénario est riche et se lit rapidement : pas de lenteurs dans Infiniment, pour autant l’autrice prend le temps de détailler les sentiments de ses personnages, sans jamais s’y attarder plus que nécessaire.

Quelques incohérences m’ont cependant un peu gênée dans ma lecture (même si elles ne m’ont pas empêchée de l’apprécier).

Comment expliquer, par exemple, que le développement corporel si lent de cet homme ne se soit pas étendu à son cerveau, et donc à sa perception du monde ? Autrement dit pourquoi sa perception des choses n’est-elle pas adaptée à la vitesse de son développement ? Et comment se fait-il qu’il ne devienne pas fou, privé de la compagnie d’un ou de plusieurs semblables, alors que l’espèce humaine est sociable et se montre incapable de solitude véritable ? J’aurais apprécié que ces questions, à défaut d’avoir une réponse, soient un peu plus creusées.

J’ai donc beaucoup apprécié la lecture de cette nouvelle qui, malgré quelques incohérences, présente l’histoire prenante d’un personnage touchant.

Infiniment

Louise Roullier

ChronoPages

2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *