A New Horizon – Komatsu

 

Après avoir parlé de stoner et de doom, il est temps de compléter la trinité en parlant de sludge. Bon, je triche un peu parce que Komatsu n’est pas du sludge à proprement parler, c’est plus un mélange de stoner et de sludge, mais ça compte quand même. Et de toute façon, je n’ai jamais été vraiment fan du sludge pur, je l’ai toujours préféré mélangé à d’autres genres. Pour celleux qui ne connaissent pas, Komatsu, en plus d’être une marque de tractopelle, c’est un groupe hollandais, composé de quelques membres de la scène metal et hardcore (ce qui explique leur penchant pour le sludge) locale néerlandaise, formé en 2010 à Eindhoven. A New Horizon, sorti en septembre de cette année, est leur troisième album studio.

I Got Drive, la chanson d’ouverture, nous place immédiatement dans l’ambiance de l’album, avec un son lourd et gras, un groove assez énergique, de nombreuses lignes dissonantes, et un refrain à se décrocher la nuque. Seul point négatif : les notes dissonantes un peu trop présentes à mon goût. Prophecy se fait beaucoup plus lourde, adoptant un rythme presque hardcore pour son intro, qui fait aussi office de riff de refrain, alors qu’elle est bien plus légère et bluesy pour son riff de couplet, une dualité fort appréciable et qui ajoute une certaine tension à la piste. Le virage vers le hardcore, entamé avec Prophecy, se confirme avec 10-4, qui n’aurait pas dépareillé dans un album de beatdown. Après tant de lourdeur, la légèreté de l’intro de Surfing a Landslide est très appréciée, et permet une petite pause aérienne et mélodique, avant de repartir dans la lourdeur et le groove. Love Screams Cruelty confirme l’ancrage hardcore de Komatsu, avec quelques accents doom par endroits. La première piste éponyme, Komatsu, se rapproche beaucoup plus du stoner que les autres pistes, que ce soit pour son groove, son rythme, ou pour l’emploi de la gamme blues, même si les influences hardcore/sludge restent présentes. Infected est typiquement stoner. La voix, le groove, le riff, la fuzz, les harmonies, le sourire sur mes lèvres et ma tête qui hoche en rythme, impossible de s’y tromper : on est dans du stoner pur et dur. La deuxième piste éponyme, A New Horizon, replonge dans le sludge, avec une ambiance sombre et pesante. Je me demandais ce qu’il manquait à Infected pour être une chanson stoner parfaite, Walk a Mile a la réponse : le titre et les paroles. Bien entendu, comme pour Infected, tous les autres ingrédients d’une bonne chanson de stoner sont présents. This Ship Has Sailed vient conclure cet album en remettant un coup de sludge avec des riffs qui n’auraient pas déplu à Mastodon.

J’avais déjà vu le nom de Komatsu apparaître quelquefois au détour de certaines affiches de festivals européens de stoner, mais je dois admettre ne jamais vraiment y avoir prêté une oreille jusqu’à présent. Même si le sludge n’est pas mon style préféré, force est d’admettre qu’il est ici manié de main de maître, en plus d’être mélangé au meilleur genre de rock/metal du monde, à savoir le stoner. Les accents hardcore sont tout à fait appréciables et n’entachent en rien l’écoute de l’album, contrairement à ce que j’ai pu entendre chez certains autres groupes de sludge. Même si j’ai toujours un peu de mal avec I Got Drive à cause de l’abus de dissonance, A New Horizon est un très bon album que je recommande à tous les fans de stoner, de sludge ou même de hardcore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *