Love’s Gone To Hell – Doro

1000x1000

A l’occasion des 30 ans de carrière de Doro Pesch, il était évident qu’il fallait festoyer ça comme il se doit. La sortie de son nouveau DVD live intitulé Strong and proud, dont j’ai la version audio entre les mains est donc tout à fait d’actualité. Enfin presque, puisque il est déjà sorti depuis quelques mois, en avril 2016 précisément, et que je suis en retard dans mes chroniques – mais chut ! Il ne faut pas le dire !

Love’s gone to Hell est un morceau plutôt calme, avec une jolie intro au piano, des riffs Heavy à foison soutenus par une ligne de chant accrocheuse et puissante. Le refrain semble infiniment répétitif (normal, me direz-vous). On aura tendance a le garder en tête, infiniment, grâce aux 3 versions dispo sur le CD (radio, single et démo. Oui rien que ça !). It till hurts est vraisemblablement la petite pépite de cet EP pour les fans invétérés.

Nous sommes ici sur une petite Power-balade tranquille dans laquelle Doro est accompagnée de notre cher Lemmy Killmister, aujourd’hui disparu (RIP). Amis de longue date, il était logique que Doro lui rende hommage. Les voix des deux patrons du Metal s’entrelacent entre fusionnent parfaitement. Un titre sans surprise, purement commercial mais ça marche.

Rock ‘till death et Save my soul sont tous deux des enregistrements live, dans lequel nous découvrons la voix de Hansi Kürsch (Blin Guardian) dans le premier titre. Rien d’étonnant dans les écoutes, des morceaux choisis, un son nickel caramel, une partie instrumentale puissante et une ligne de chant digne de Doro.

En bref, on reconnait aisément la griffe de la Metal Queen dans ces différents morceaux. Je dois admettre que je connais assez mal sa discographie et je suis relativement curieuse de découvrir le DVD qui la complète. Effectivement, ce petit EP a égayé ma curiosité de métalleuse musicovore.

 

«  Love’s gone to Hell is a magical song, a big anthem as the all-time favourites All we are, Love me in black and Für Immer. » – Doro Pesch
Love’s gone to Hell (EP)
Doro
Nuclear Blast
2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *