Q T1 – Tatsuya Shihira

Q_1Depuis que Solaris, une sphère d’origine inconnue, est apparu dans le ciel de la Terre, rien ne va plus. Tel un œil malveillant surveillant notre planète, il est interdit de regarder l’objet céleste sinon… il lâche un œuf sur Terre, pochette surprise destructrice dont émerge, un Demi, un monstre plus ou moins dangereux que les humains ont bien de la peine à combattre à chaque fois.

Nous suivons d’abord Rem, un jeune justicier qui ne dédaigne pas d’empocher directement ses primes sur les criminels. Et puis il y a Q, une fille mystérieuse à la vêture pour le moins origine qui se montre d’une grande voracité, car elle mange sans cesse tout ce qui passe à sa portée, électronique, Demis ou… humains (même si on ne le voit pas directement dans ce récit, mais au travers des petites bonus humoristiques au fil du volume). Lorsque ces deux-là se rencontrent, on peut penser qu’ils vont ensemble mettre en œuvre une nouvelle approche pour combattre Solaris.

Le sentiment qu’on peut éprouver à l’endroit de cette série est assez contrasté. Si on est d’abord surpris par la qualité des graphismes de Tatsuya Shihira, on se retrouve ensuite noyé dans l’apparent hermétisme du récit. Je recommande donc de passer par la quatrième de couverture d’abord afin de ne pas se perdre et risquer de laisser tomber ce manga qui pourtant mérite l’intérêt.

L’univers décrit est cruel à souhait et les personnages principaux sont finalement assez paumés dans ce monde où on ne trouve pas facilement ses repères. Rem se débrouille avec sa propre idée de la justice pour aider un groupe d’orphelins qu’il a recueilli et dont il a la survie en charge. Q, quant à elle, semble venue de nulle part avec ses pouvoirs étranges, car avant elle personne n’était capable de vaincre les Demis avec autant de facilité. Elle semble cependant d’une grande vulnérabilité et certaines organisations ne vont pas manquer de la remarquer et de tenter de faire main basse sur elle. Mais pour quels desseins ?

Q est la première série manga de Tatsuya Shihira et compte quatre volume en cours au Japon. Elle y est publiée dans une revue, mais vient d’être retirée de cette dernière. L’aventure s’arrêtera-t-elle là ou l’international, et notamment la France, sera-t-il sa planche de salut ? A voir… En attendant, le deuxième volume devrait paraître chez Ki-oon le 12 mai prochain.

Q T1
Tatsuya Shihira
Couverture illustrée par Tatsuya Shihira et Norika Narumi
Traduction par Géraldine Oudin
Ki-oon
Collection Seinen
2016

7,90 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *