Martyrs T1 – Oliver Peru

51R1P3CDQaL._AC_UL320_SR200,320_Irmine et Helbrand, deux frères assassins descendant d’un ancien peuple guerrier, vivent clans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan. Alors qu’ils se croient à l’abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d’un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tandis que la guerre menace d’embraser le monde, que les puissants tissent de noires alliances, ils vont devoir choisir un camp. Leur martyre ne fait que commencer…

Gros coup de cœur que ce premier livre de Martyrs! Auteur prolifique, Olivier Peru l’est également en BD et l’on retrouve ici son style direct et très cinématographique. Sur plus de 700 pages, l’auteur enchaîne son intrigue à un rythme effréné avec un grand souci du dialogue particulièrement. On est étonné de voir que les descriptions, loin d’être d’une longueur fleuve, sont très courtes, mais suffisamment précises et percutantes pour que l’on comprenne très bien l’environnement. Pareil pour les personnages: le vocabulaire est très bien choisi, parfois soutenu ce qui donne une écriture très travaillée et une lecture des plus agréables.

Peru réussit également à faire tenir son intrigue sur deux héros taciturnes et violents qui n’aiment pas grand monde et ne souhaitent pas attirer les regards sur eux. Des héros bien peu aimables de prime abord! Mais c’est justement tout l’intérêt de ce roman: des anti-héros qui le deviennent malgré eux. Et c’est justement le plus sombre des deux qui est le plus intéressant: le jeune Irmine Lancefall.

Chaque personnage requiert petit à petit notre attention; chaque personnage devient sympathique voir touchant comme l’impitoyable Opimer, chef des Fauconniers du Roi ou le Roi lui-même Karmalys. D’abord détestable, l’auteur prend soin de proposer des scènes avec lui le présentant sous un autre jour et ainsi, bien malgré nous, on apprend à l’apprécier. Très vite, l’Intendant Guyarson accapare notre affection tout comme la princesse Kassis Yrasen, la dernière descendante des rois d’Alerssen, condamnée à vivre toute sa vie enfermée dans le Château des Ronces. À travers eux se révèlent les deux frères Aserker et malgré leur froideur et leur dure vie, on découvre des personnages fidèles et justes sans autre ambition que de servir la loi du plus faible. La métaphore du prince (Irmine) libérant sa princesse (Kassis) du joug du dragon (Karmalys) est très explicite et cela donne à ce premier tome (en plus de la magie mystérieuse coulant dans les veines des Aserkers) une aura presque merveilleuse contrebalançant la férocité de certains passages.

L’ensemble du roman est clairement construit comme scénario et cela se ressent aussi bien dans la manière d’écrire (très visuelle) que de mener la trame. Ceci n’est pas étonnant d’ailleurs quand on sait que l’auteur écrit de la BD. Il sait manier le retournement de situation, mais surtout l’ironie dramatique créant ainsi un suspens constant jusqu’à la fin. La révélation finale sur l’identité de l’Aserker borgne est une belle claque dans la figure tout en étant totalement logique avec ce qui a été installé dès le début! De plus, Peru n’hésite pas à violenter ses personnages et on ne sait jamais vraiment qui va vivre…

La lecture de ce premier tome est haletante et pleine de rebondissements de tensions et de réelles émotions; on tourne et tourne les pages pour s’abreuver de cette histoire épique et intelligente.

Martyrs – Livre 1

Olivier Peru

Editions J’ai Lu – Collection Fantasy Poche

9,90€

Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *