Boxing dolls – Pierre Bordage, Laura Vicédo, Marion et Philippe Aureille

couvertureBOXDOLLSLe 10e opus des Petites Bulles d’Univers s’intitule Boxing dolls. Il rassemble une fois encore un auteur, un plasticien et d’autres artistes qui mettent en valeur ces travaux. Pour la première fois, c’est Pierre Bordage qui prend le rôle de l’écrivain pour cette superbe collection. Il s’est inspiré des créations de Laura Vicédo qui a déjà œuvré à deux reprises pour les Editions Organic. Philippe Aureille photographie encore une fois les œuvres de Laura et assure la mise en page, comme pour l’ensemble de la collection. Enfin, bon sang ne saurait mentir, Marion Aureille a dessiné les mystérieux personnages du récit pour les couvertures de l’ouvrage. Le tout nous offre une œuvre graphique de grande qualité et, pour avoir déjà lu les précédentes bulles, j’avais vraiment hâte de tenir l’objet dans mes mains. D’autant que cette fois, les Editions Organic ont eu recours au crowfunding pour financer le projet. La réussite était au rendez-vous, ce qui montre bien l’attachement légitime que les lecteurs de l’imaginaire éprouvent pour cette petite maison d’édition qui sort des sentiers battus pour nous faire découvrir bien des merveilles.

La couverture nous plonge déjà dans le récit, car c’est toujours à partir des travaux du plasticien que l’écrivain crée son histoire. Une poupée donc, mais pas une poupée ordinaire : une poupée prisonnière de ses bandages, de ses épingles et qui de surcroît se trouve dans une boîte que scellent des barreaux. Étrange vision que voilà, et que va découvrir le héros qui raconte son aventure à la première personne.

Explorateur solitaire pour une humanité qui s’étend dans l’espace, il est seul sur Tern, une petite planète grise qui ne présente que peu d’attraits. Jusqu’au jour où lors d’une sortie il découvre ladite poupée dans son étrange cellule. À partir de ce moment, son intérêt va être relancé et il va essayer de découvrir son origine et les secrets que recèle cette planète. La fin que nous propose Pierre Bordage est assez vite venue à mon esprit, mais seul un auteur de son talent pouvait l’amener avec autant de résilience. Finalement, la solitude du héros face à ce qui l’attend est toute une aventure, et en si peu de mots, il nous fait accepter le cheminement et le destin de son personnage.

Les créations de Laura Vicédo vous feront ressentir une palette d’émotions variées. Pour ma part, j’ai éprouvé de la gêne, de la peine, de la peur parfois, un serrement au cœur devant certaines de ces poupées si bien photographiées par Philippe Aureille. Les dessins de Marion Aureille qui reprennent ces figurines les rendent plus douces, moins menaçantes pour finir, relativisant ainsi les sentiments vis-à-vis de l’objet graphique. Une réussite de plus pour cette collection qui nous propose de rencontrer des arts que nous n’avons pas l’habitude de côtoyer simultanément à nos lectures. Je dois reconnaître que j’ai ressenti énormément de sensations lors de cette lecture et même une petite musique essayait de naître dans ma tête. Si c’est cela la folie, alors elle est bien douce et je ne peux que vous encourager à l’éprouver.

Boxing dolls
Ecrivain : Pierre Bordage
Plasticienne : Laura Vicédo
Dessinatrice : Marion Aureille
Photographie et conception graphique : Philippe Aureille
Organic Editions
Collection Petite Bulle d’Univers
2016

16,00 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *