Contes des Royaumes – Poison tome 1 – Sarah Pinborough

poison15Rappelez-vous l’innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour sincère… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée…
Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux et tout en séduction.
La présentation de Milady est un peu trompeuse, car Poison n’est PAS un roman mettant en avant la séduction et le « sexy » comme le laisse entendre les critiques au dos du livre… Rien à voir avec de la littérature Young Adult habituelle! Le premier tome de Sarah Pinborough est un réel enchantement, mais surtout une très belle surprise.
La couverture illustré par Noëmie Chevalier est superbe. Mais plus encore les illustrations internes d’une subtilité et d’une féerie jamais vues pour un tel roman. L’alliance entre le texte de Pinborough et les illustrations de Chevalier permettent une immersion totale dans cette réécriture de Blanche-Neige!
DSCF2260
DSCF2262
DSCF2263
L’auteure nous invite à redécouvrir l’histoire de Blanche-Neige avec une jeune reine que l’on arrive à prendre en pitié, un chasseur séduisant, un prince affreux et une princesse qui en a dans le pantalon. On sera surpris de voir une partie entière du livre dédié aux états-d’âme de la reine permettant, si ce n’est de pardonner, mais ai moins de comprendre les actions de la reine. Quant à Blanche-Neige, affublée de bottes de cavalière, elle se rapproche plus du rôle de Kristen Stewart que de la princesse Disney, mais sans devenir une princesse guerrière pour autant. Sa bonté et sa joie de vivre sont ses principales qualités, mais c’est la liberté qui caractérise le mieux cette jeune femme aimée de tous. L’auteure travaille beaucoup sa relation avec les Nains proposant de petits personnages beaucoup moins niais que l’original, mais aussi beaucoup plus triste.
Toute l’intrigue fonctionne à merveille, mais on regrettera l’arrivée saugrenue de l’arrière grand-mère de la reine, propriétaire de la maison en pain d’épice. Si le mélange entre les contes (Aladdin, Cendrillon et Hansel et Gretel) est savoureux, la présence de cette vieille femme arrive comme un cheveu sur la soupe et son intervention n’est pas des plus utiles. De plus, Pinborough insiste beaucoup sur la rébellion de Blanche-Neige face aux institutions traditionnelles, notamment celle du mariage qu’elle refuse. Cependant, elle se laisse vite avoir par le Prince qui a fantasmé sur elle, prisonnière de son cercueil de verre! On est alors un peu déçue par le soudain oubli de la liberté féminine qu’exprimait jusqu’alors la jeune femme. A l’inverse, la fin est bouleversante et complètement inattendue, transformant le conte en tragédie malsaine.
CONCLUSION
Poison est une réécriture brillante d’un conte édulcoré au fur et à mesure des siècles. La romance n’est pas présente dans cette version et la sensualité dégagée par l’histoire ne s’arrête pas à quelques passages licencieux. Si vous ne voulez pas voir une énième version d’une reine acariâtre ou d’une princesse parlant aux oiseaux, ce roman est fait pour vous; surtout si vous souhaitez voir une autre visage de la littérature Young Adult!
Poison
Contes des Royaumes – tome 1
Editions Milady
traduction: Frédéric Le Berre
couverture: Noëmie Chevalier
12,90€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *