Lune Mauve T3 L'affranchie Marilou Aznar– Laisse tomber, souffla Nora. Tu n’as rien à te reprocher.
Je lui rendis son sourire, touchée par sa confiance. Mais hélas, j’étais loin d’être aussi catégorique qu’elle. Il y avait tant de choses qu’elle ne savait pas. Tant de choses que je leur cachais à tous ! Un vertige me saisit.
Petit à petit, j’avais reconstruit ma vie, mais les fondations reposaient sur des sables mouvants. Malgré tous mes efforts, Viridan refusait de se laisser oublier.

Souvenez-vous, à la fin du deuxième tome, Séléné s’était battue contre vents et marées pour retourner dans son monde, pour retrouver sa famille – toujours potentiellement menacée par d’éventuels ennemis d’Ishtar – mais elle s’est aussi battue pour retrouver Thomas… Après la cérémonie de mariage qui l’avait uni à Vadim, la jeune fille s’était enfui grâce à Mara et Cléo, belle et bien vivante. Sur le chemin du retour, les relvets sacrés étaient venu en aide à Séléné et lui avait dit « le frère-serpent qui a prononcé l’oracle a été manipulé, Ishtar est en dangers. Pars, ton destin se joue ailleurs. Nous trouverons le moyen de te contacter de l’autre côté du Passage. Alors seulement du reviendra. »

Nous retrouvons Séléné quelques mois plus tard au lycée. Alexia étant internée en psychiatrie, la jeune fille a donc jugé bon d’attendre avant de retourner vers Thomas. Plus de six mois ce sont écoulés depuis son retour. Plus de six mois pendant lesquels elle n’a pas cherché à le contacter. Plus de six mois de silence. Le jour de la sortie de sa cousine, Séléné fonce se jeter dans les bras de Thomas… qui hésite un temps.
Une fois le roman lancé « tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes », Alexia vient même étonnamment proposer une trêve à sa cousine (!?) ce qui interpelle plus le lecteur que Séléné qui fait l’autruche… jusqu’à ce que le doute ne soit plus permis : l’ombre de Marduk plane encore sur Alexia.

Ce troisième tome est plus court que les précédents mais cela est grandement compensé par le surplus d’action (peu présente dans les volumes 1 et 2). En effet, une fois tous les élément mis en place, le groupe de protagonistes s’élance dans une quête effrénée pour tenter de prendre l’ennemis de vitesse.
J’ai aussi beaucoup apprécié que l’on suive les aventures de Cléo en parallèle ; elle doit faire face à la montée à peine voilée des partisans de Marduk…

En revanche, Séléné m’a souvent déçue dans ce troisième volet : son comportement vis à vis de Thomas est délibérément égoïste, quand à sa position vis à vis de Viridan, elle est instable (ce qui peut se comprendre jusqu’à un certain point…). De plus, j’ai trouvé que la piste lui tombe tout cuit dans le bec, c’est un peu facile.

La fin du roman m’a énormément déçue, d’autant qu’elle ne répond pas à la question posée à la fin du seconde tome. « Le frère-serpent qui a prononcé l’oracle a été manipulé », cela suggère que Séléné n’est pas la messagère : alors pourquoi cette fin ?

Lune Mauve
Tome 3 L’affranchie
Marilou Aznar
Casterman
15€