-004 [500] L’irruption du numérique en littérature n’aura pas manqué de faire pester les rétrogrades qui sont contre tout, arguant que la gadgétisation galopante des individus n’a pas fini de faire des ravages, et que l’aliénation croissante des plus vulnérables aux inutilités et superficialités de la société mercantile ressemble bel et bien à une lobotomie collective qui ne dit pas son nom. Ils n’ont pas tout à fait tort, mais il est une règle immuable qui redonne un peu d’espoir : seuls les crétins se laissent crétiniser plus encore, tandis que ceux qui sont suffisamment éveillés pour tirer leur épingle du jeu sauront tirer parti de toute innovation technologique pour progresser plus encore. A ces derniers, les éditions Bragelonne proposent désormais, avec Les Larmes du Cardinal de Pierre Pevel, un nouvel outil bilingue et interactif qui leur permettra d’améliorer sans douleur leur connaissance de la langue de Shakespeare. Une initiative qui, on l’espère, ne restera pas isolée, et qui mérite grandement d’être suivie.