The Arms Peddler – T3 – Kyôichi Nanatsuki et Night Owl

the-arms-peddler-3-ki-oonAprès avoir réussi à fuir grâce aux souterrains de Balzar, Garami, Airi et Sona sont accueillis par la section Est de la Guilde des Armuriers. Sona rencontre leur chef et vieil ami de Garami, Genzo. Le bonhomme n’est plus tout jeune mais il est l’un des fondateurs de la Guilde. Tandis que le trio prend un peu de repos, Sona prend plaisir à rencontrer d’autres membres de la Guilde qui nichent au cœur de ruines de l’ancienne civilisation recelant une belle quantité d’armes à feu. Car c’est en fouillant et creusant les entrailles de la terre qui abrite les vestiges de l’ancien monde que les armuriers trouvent de quoi remplir leur mission : donner des crocs à ceux qui n’en ont pas.

Une aventure hors du temps aspire Sona, le livrant presque à la mort mais l’intervention d’Airi et des armuriers le sauve de justesse. Garami remarque d’ailleurs que la petite princesse pourrait cacher un pouvoir étonnant. Mais ce temps qui les rattrape sans cesse fait encore des siennes : un émissaire de la Guilde visite le repère de la section Est en quête de Garami. Il n’a pas une bonne nouvelle. Le Balzar a mis une prime faramineuse sur la tête de la jeune femme, la Guilde est obligée de la radier car elle est devenue la cible de tous les chasseurs de prime. Sona qui vient seulement de recevoir le médaillon prouvant qu’il est membre de la Guilde prend les choses en main. Il proclame qu’il sera désormais responsable du chargement de Garami et de ses missions, qu’il l’engage comme garde du corps et continuera de protéger Airi en l’emmenant avec eux. Le « marché » est accepté par l’émissaire alors qu’un cri raisonne : des chasseurs de prime sont déjà aux portes du repaire de la Guilde, ils réclament la tête de Garami. Sona parviendra t-il à tenir son nouveau rôle ? Sous une pluie de coups et de balles, poursuivant leur fuite effrénée jusque dans le cœur d’une forêt maléfique, les trois compagnons n’en ont pas terminé avec la peur.

66a98a2690bad3fa8ddd6811f7321085c08386460c27575ce1803d84

b83198c2ccf658caba15d9658d6e0d9ca64f8f082d20b9219edd45c9

On ne peut pas s’en lasser ! Phénomène devenu rare dans l’offre manga en France, The Arms Peddler tient toutes ses promesses. L’idée d’une fin du monde que nous connaissons, d’un cataclysme qui bouleversa tout et renvoya l’humanité à une survie de chaque instant s’étaye à travers les nouveaux personnages tels que Genzo et les « fantômes » qui tentent d’entraîner Sona dans leur univers, la manière dont est née la Guilde se profile, et les indices concernant Garami se multiplient. Tout est là pour donner des pistes sans tout révéler au lecteur de sorte qu’il peut imaginer bien des choses et surtout avoir envie de lire la suite. Mieux encore, Sona grandit d’un coup : il attaque le premier pour sauver sa vie, il est adopté par les armuriers et trouve une sorte de seconde famille, il prend les devants pour protéger sa bienfaitrice pourtant pas si affectueuse que ça avec lui, il garantit sa promesse envers la petite princesse, bref, il agit par lui-même et ne fait plus que suivre les évènements.

sona

De même Airi trouve lentement sa place dans cette histoire qui s’assombrit toujours plus. Toute mimi, parfois timide et craintive, elle se relève peu à peu, montre une détermination franche, appuyée par un dessin moins tendre. Garami reste un personnage phare dans ce manga et déploie une nouvelle facette de ses talents : grâce à une mise en page dynamique, on peut lire son combat contre trois chasseurs de prime non moins armés jusqu’aux dents, à coups de feu et de lames, le tout sur le toit du chariot de sa cargaison roulant à vive allure !

0cb058f227a03e40cf8ea16c79c2b0efbd9736e6df279a799b059781

La belle plante ne se laisse pas faire et chacune de ses parades laisse sans voix. De qualité égale depuis le premier tome, le trait de Night Owl sublime le scénario de Kyôichi Nanatsuki, expressivité réaliste, mouvements fluides dans un découpage net, décors sombres apportant une ambiance lourde, apocalyptique, tant et si bien qu’on en hume presque la poussière, rien n’est laissé au hasard, pas même l’humour.

the_arms_peddler_t3_450px_01

Une équipe parfaitement rodée et au diapason pour servir une histoire qui ne cesse d’agripper son lectorat à la gorge.
L’édition française reste de même qualité, impression nette, traduction sans coquille ni erreur, jaquette sobre mais attrayante, c’est le souffle coupé que l’on termine ce tome qui n’a laissé aucun répit ni aux héros ni au lecteur.

The Arms Peddler T3
Kyôichi Nanatsuki et Night Owl

Editions Ki-oon

7,65 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *