Stand Alone Complex – Ghost in the Shell – Yu Kinutani

Stand alone complex 1Qui ne connaît pas, parmi les amateurs de manga et d’animés, l’univers de Ghost in the Shell ? Ce japon de science-fiction cyberpunk est un des monuments du manga, et voir sortir une nouvelle série chez Glénat est donc un plaisir que je ne comptais pas bouder.

Le format, ainsi que la couverture, sont très réussis, nous plongent directement devant l’équipe dont nous allons suivre les aventures et nous montrent clairement l’univers SF. La quatrième de couverture nous en dit plus sur ce qu’est Stand Alone Complex :

Ghost in the shell, chef d’œuvre de Masamune Shirow, ainsi que les magnifiques films d’animation réalisés par Mamoru Oshii, ne sont plus à présenter.

La série Stand Alone Complex (S.A.C.) reprend le même univers et les mêmes personnages  pour les faire évoluer dans un monde parallèle où l’héroïne, le Major Motoko Kusanagi, restée au sein de la Section 9, n’aurait jamais rencontré le Puppet Master. Avec l’aide de Batô, Togusa, des Tachikoma et de toute son équipe, elle devra déjouer les complots qui se trament dans un Japon cyberpunk. Avec un propos et un design modernisé, ce titre s’adresse tout autant aux fans de la première heure qu’aux novices qui pourront découvrir là l’essence de l’imagination foisonnante de Shirow.

Comme nous l’explique la présentation de l’éditeur, cette série vient donc se placer dans un univers parallèle à celui de Ghost in the Shell, dans lequel l’héroïne que nous allons suivre n’a pas rencontré le Puppet Master. Mais que va-t-il donc bien pouvoir se passer ? Eh bien le lecteur va découvrir une aventure sous forme de thriller cyberpunk dans lequel la Section 9 va devoir résoudre une enquête aux ramifications et à la complexité surprenantes et réellement passionnantes. Les quelque 240 pages de ce manga sont rapidement dévorées tant l’ensemble est plaisant.

Les gadgets technologiques, l’univers lui-même, les personnages, tout rappelle le cyberpunk pour le meilleur mais vraiment pas pour le pire. En effet, chaque élément est justifié, il ne s’agit pas d’une débauche d’effets technologiques pour le seul plaisir de cette même débauche, comme il arrive parfois de le voir dans le manga. L’univers de Shirow développé ici par Kinutani est donc crédible de part son naturel. Le lecteur que je suis a pris grand plaisir à découvrir ce futur alternatif et à s’aventurer dedans aux côtés de Kusanagi.

Graphiquement, le manga est dans la veine assez classique et réaliste qui fait partie de ce qui me plaît le plus à l’heure actuelle. En effet, j’ai beaucoup de mal avec certaines illustrations notamment en Shonen où les personnages sont presque caricaturés et où l’action devient rapidement illisible. Kinutani parvient parfaitement à offrir un univers simple à lire en termes graphiques. Une belle réussite en tous cas.

Stand Alone Complex apparaît donc comme une nouvelle série de manga cyberpunk parfaitement réussie, où le lecteur ne s’ennuiera pas et où le dessin et la dynamique du scénario devraient le pousser à le dévorer à une vitesse impressionnante. Vivement la suite de ce qui apparaît, pour moi, comme l’un des mangas les plus réussis de l’année 2013.

Stand Alone Complex
Ghost in the Shell
Yu Kinutani

10,75 €

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *