Créature – Sophie Abonnenc

abonnenccreatureSophie Abonnenc signe ici ce texte court, une trentaine de pages, sous son nom. Jusqu’à présent, on la connaissait plutôt sous le pseudonyme de SoFee L. Grey et pour sa série Prophets, parue chez Les Netscripteurs. Il peut sembler étrange de publier à part une nouvelle. Surtout de nos jours où le modèle économique de l’édition n’autorise plus cela. Pourtant, du propre aveu d’Isabelle Marin qui dirige la maison d’édition des Netscripteurs, ce texte vaut vraiment le détour. Elle l’a lu, parmi d’autres textes, et il lui revenait sans cesse à l’esprit. C’est un signe qui ne trompe pas, et ce petit trésor devait avoir son propre écrin. La quatrième de couverture nous en dit un peu plus :

Dans une ambiance onirique chère à l’auteur, « créateur » et « créature » se rencontrent et, à travers leurs échanges, dévoilent le jeu de la création.
Sophie Abonnenc vous emmène aux frontières du rêve et de la réalité, dans un hymne à la créativité artistique.

Je dois avouer que l’exercice consistant à chroniquer une seule nouvelle n’est pas évident. Entre le trop en dire ou le trop peu, le choix est difficile. Au demeurant, le sujet est clairement énoncé dans la quatrième de couverture. La thématique de la créature et de son créateur n’est pas nouvelle, aussi c’est sur le talent de l’auteur et l’originalité de son approche que repose le succès du texte.

Sophie Abonnenc nous livre ici un bien étrange échange entre créateur et créature. Essayez-vous un jour à un art, n’ayez pas peur. Vous comprendrez alors que la voie de la création n’est pas une ligne droite éclairée par une quelconque muse. Non, c’est un fleuve parfois tumultueux qui vous emporte, qui laisse la place à de basses eaux d’un ennui profond, pour mieux vous reprendre ensuite.

L’auteur n’est pas le maître du jeu. J’ai souvent assisté à des conférences où des écrivains parlaient de leurs personnages comme d’êtres pensants qui décident de leur sort. Folie ? Non, le processus créatif est ainsi et Sophie Abonnenc le restitue parfaitement avec un beau style imagé et poétique. Elle a réussi à faire du processus créatif une histoire qui relève souvent du fantastique. A tel point que je me suis parfois perdu me demandant si c’était l’artiste qui s’exprimait ou s’il s’agissait de son oeuvre. L’artiste qui est dépeint dans cette nouvelle pratique le dessin et, comme pour ajouter une dimension supplémentaire au texte, c’est SoFee L. Grey qui signe l’illustration de couverture. Une belle découverte de l’univers et du style de cette auteure.

Créature
Sophie Abonnenc
Couverture : SoFee L. Grey
Les Netscripteurs Editions
2012

Au format numérique : 0,99 € (chez Immateriel.fr)
Au format papier : 2,50 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *