Les éditeurs de l’imaginaire : Les Editions Armada

Armada3

Jérôme Baud évoque pour nous les Editions Armada. La maison a été créée il y  a un peu plus d’un an. Pour ce qui est du nom de la maison, il a demandé à des collègues de lui proposer des noms et quand Armada est apparu, ça lui a bien plu et le nom a été adopté. Actuellement il y a deux collections, une première, la principale, de romans inédits de langue française et une seconde de réédition de roman fantastique, science-fiction Armada1ou fantasy qui s’appelle Mémoria. Toujours dans la collection Mémoria, il y a une collection uniquement numérique où sont rééditées les meilleures nouvelles françaises. Pour le moment, ils ne publient que des auteurs français. C’est une des raisons de la création de la maison, car Jérôme Baud connaît bien le milieu de la SF et il ne comprenait pas que des auteurs français de talent n’arrivaient pas à placer leurs textes alors que c’étaient des petites perles. L’exemple le plus frappant reste Oniromaque de Jacques Boireau qui est décédé l’an passé et qui a laissé des romans inédits, car il était trop SF pour les collections de littérature générale et trop littérature générale pour les collections de SF. Il ne rentrait pas le moule et il a ainsi très peu été publié de son vivant alors que ses romans sont des petits bijoux.

souffleurdemondesLa dernière sortie, c’est le recueil de Raymond Milési qui s’appelle Souffleur de monde où ont été reprises un certain nombre de ses nouvelles qu’il a remises au goût du jour.

Les projets sont nombreux, mais il en est un particulier qui consiste à réaliser des livres audio. Cela devrait déboucher rapidement. Toujours en projet, une collection jeunesse va arriver vers la fin de l’année. Une collection Omnibus qui regroupe différents romans dans un seul volume va voir le jour et le premier sera la trilogie de Pierre Stolze composée de Marilyn Monroe et les samouraïs du Père Noël, Greta Garbo et les crocodiles du Père Fouettard et Brigitte Bardot et les bretelles du Père éternel

Armada2Vous pourrez retrouver les Editions Armada au salon des éditeurs indépendants, L’Antre des livres, à Orange les 1er et 2 juin où, avec les Netscripteurs et les éditions Nostradamus, ils formeront un pôle littératures de l’imaginaire au sein de ce salon généraliste. Sinon il y aura la Convention Nationale de Science-Fiction qui se tiendra du 22 au 25 août à Aubenas, en Ardèche. Rien n’est encore établi pour la suite, mais ils ont l’intention de faire un maximum de salons, avec le plus grand nombre possible d’auteurs.

Et bien sûr vous pouvez aussi les retrouver sur leur site Internet http://www.editions-armada.com/.

Chris

Chris

Chris a toujours apprécié les littératures de l’imaginaire, mais il lit également d’autres genres pour son plus grand plaisir. Il préfère le terme de critique à celui de chronique qui lui semble toujours trop consensuel. Non qu’il dise systématiquement du mal des auteurs, mais quand il tient une bonne daube ou une resucée maladroite alors il laisse la plume glisser dans de bien sombres humeurs. Comme tout lecteur passionné – ça lui arrive parfois – il n’aime rien tant que de devenir festivalier et d’aller à la rencontre des auteurs. Chris participe de temps à autre à des appels à texte et s’intéresse depuis peu à la photographie, histoire d’apprendre à cerner l’essentiel d’une situation comme d’un lieu. Enfin, il aime plus que tout le transgenre et espère avec une certaine impatience pouvoir être à l’origine de la découverte d’un auteur qui aurait l’audace d’écrire un roman policier avec des sorcières, des mutants et bien entendu quelques créatures extraterrestres aux mœurs exotiques, à défaut d’être douteuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *