Accueil / Cinéma / Pacific Rim
Bannière Institut de la Musique

Pacific Rim

pacific_rimSurgies des flots, des hordes de créatures monstrueuses, les « Kaiju », ont déclenché une guerre qui a fait des millions de victimes et épuisé les ressources naturelles de l’humanité pendant des années. Pour les combattre, une arme d’un genre nouveau a été mise au point : de gigantesques robots, les « Jaegers », contrôlés simultanément par deux pilotes qui communiquent par télépathie. Mais même les Jaegers semblent impuissants face aux redoutables Kaiju. Alors que la défaite paraît inéluctable, les forces armées qui protègent l’humanité n’ont d’autre choix que d’avoir recours à deux héros hors normes : un ancien pilote au bout du rouleau et une jeune femme en cours d’entraînement qui font équipe pour manœuvrer un Jaeger légendaire, quoique d’apparence obsolète. Ensemble, ils incarnent désormais le dernier rempart de l’humanité contre une apocalypse de plus en plus imminente…

Après un ​Man of Steel​ peu exceptionnel, quand retrouvera-t-on un blockbuster aussi bien écrit qu’​Avengers​? Car Pacific Rim​ est une grosse déception.

​Quand Del Toro fait du Michael Bay !

Qu’est-il arrivé à ​Del Toro​? Pourquoi nous servir un énième film de baston et d’explosions sans saveur quand on sait que l’homme est capable de faire ​L’échine du diable​ ou ​Le labyrinthe de Pan ? On ne sait pas… Pacific Rim c’est un film patriotique et beauf sans intérêt, avec des dialogues et des personnages clichés, une intrigue linéaire et des non-idées. La mythologie des Kaiju est à peine esquissée et le tout est un grand prétexte à des scènes d’action et d’explosions interminables.

On ne peut pas reprocher la qualité des effets spéciaux, ni celle des Kaiju et Jaegers. Ce sont les seuls points positifs du film ! Les robots présentent des points techniques assez hallucinants et les Kaiju sont aussi majestueux que flippants.

La connexion aux souvenirs permettant la mise en route des robots ne sert finalement à rien. L’idée était jolie, mais elle n’est pas exploitée. L’attention est finalement reportée sur « Je vais défoncer ces sales bâtards d’aliens ! » Ouah, quel niveau…

Excepté le commandant Stacker Pentecost joué par ​Idris Elba​ , aucun personnage ne tient la route. L’acteur reste convaincant et touchant ; finalement, il aurait pu être le protagoniste. Le film aurait d’ailleurs eu un peu plus de saveur – tout du moins, de classe…

Charlie Hunnam est à claquer pendant tout le film avec ses moues de beau gosse. Son personnage est creux et le manque de charisme de l’acteur empêche de s’y attacher. Sa bluette avec Mako ne présente strictement aucun intérêt surtout quand on voit comment la jeune femme tombe amoureuse de lui : non pas parce qu’il a survécu à une attaque de Kaiju, parce qu’ils partagent des souvenirs douloureux ou parce qu’il est téméraire et valeureux… Non ! Parce qu’il a un torse de rêve !! Vive Disney Channel…

Que dire de plus ? Le film est vide et malheureusement pas divertissant ni même drôle. A la fin, on n’a rien appris à part que, une fois encore, les Américains ont sauvé le monde d’aliens démesurés, violents et toxiques grâce au nucléaire offert généreusement par les Russes. Tout est dit !

CONCLUSION

Si vous aimez la pâte de ​Del Toro​, oubliez bien vite ​Pacific Rim​ et attendons son prochain film comme si celui-ci n’avait jamais existé.

Pacific Rim
de Del Toro
avec Charlie Hunnam, Idris Elba, Ron Perlman, Rinko Kikuchi
Warner Bros et Legendary Pictures

Eldricht Tales

A propos de Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Lisez aussi

Le Rituel – Adam Nevill

Hutch, Luke, Dom et Phil sont des quarantenaires anglais qui ont décidé de partir en …

Bumblebee – Travis Knight

La guerre pour Cybertron est perdue pour les Autobots. Afin de permettre à ses troupes …

3 commentaires

  1. Grosse déception moi aussi ! Ce n’est plus un scénar mais un synopsis que Del Toro nous sert… et pourtant l’univers décrit est riche mais jamais exploité !
    J’aimerai lire un manga sur plusieurs volumes commencent à l’apparition des Kaiju, détaillant le monde géopolitique, les peuples, la nouvelle religion, la symbiose des pilotes pour actionner les Jeagers (au passage, Evangelion n’est pas loin…) etc, bref une vrai histoire quoi !

  2. franchement moi j’ai bien rigolé je suis d’accord encore un film ou les ricains sauvent le monde franchement si ce film avait un scénario il serait geniale
    ce film doit avoir deux pages de scénar avec seulement boum tatata

  3. J’aime bien ton résumé « boum tatata » 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *