Larmes de feesConcarneau, fin du XIXe siècle. Gwenn assiste, impuissante, au naufrage en mer d’Iroise du Dundee, le navire de son mari Erwan.
Dans l’épave échouée du bateau, elle retrouve le livre de bord de son époux, qui révèle un secret ancestral de marin : les Morriganes qui vivent dans les océans, et les chevaliers Sylvains, qui protègent les terres granitiques, s’affrontent depuis des siècles et engloutissent les navires dans leur sillage.
Nul ne sait ce qui motive leur combat, mais tout semble lié à la dryade, une nymphe de la forêt, qui fait pleurer les fées par ses poèmes.

Quelle belle lecture présageait un titre si enchanteur! Et au final quelle déception pour une BD sans saveur vue, revue, lue et relue!

D’abord, l’histoire manque d’originalité et de peps. Gwen est une pauvresse naïve qui perd son époux pêcheur puis part à la recherche des Morriganes qui auraient provoqué le naufrage du bateau. Vient se mêler une histoire de korrigans à la recherche de la dryade de la forêt. Les motivations des personnages sont pauvres et les dialogues vraiment mal travaillés.

Au niveau des illustrations, les traits sont grossiers voire vulgaires chez les femmes et malgré un très beau travail sur la lumière, les cases où les détails fourmillent restent très brouillonnes.

Au final, et comme souvent, Soleil nous propose une immersion dans la Bretagne ancienne somme toute assez clichée et banale. Pour les amateurs de récits enchanteurs et de contes bretons, cette BD n’est pas à ajouter dans votre bibliothèque.

La Mélopée des Abers

tome 1 Larmes de Fées

scénario François Debois

dessins Mika et Vincent

Editions Soleil

12,90€