Accueil / Musique / Time To Rise – Cruskin
Bannière Institut de la Musique

Time To Rise – Cruskin

Faisons un petit passage, histoire de changer du gros metal qui tâche, par un peu de pop-rock venu de nos contrées avec le dernier album de Cruskin. Le trio parisien nous propose ici de découvrir leur musique, et cela pour notre plus grand plaisir puisqu’ils parviennent à la faire aimer à un amateur de death metal tel que moi ! Levez-vous donc avec moi au son de leur musique…

On débute l’écoute avec Time To Rise, qui fait clairement penser à de la pop électro de base, mais sous la forme d’une introduction de plus en plus puissante à l’album. Une entrée en matière réussie puisque en tant qu’auditeur j’ai été vraiment curieux de découvrir la suite. Et dès la deuxième piste on retrouve un aspect plus rock. Come Back balance un bon son, clair et agréable, même si parfois les sons de claviers en fond sont un peu trop présents par rapport à mes goûts habituels cela ne m’a pas empêché de me laisser aller à savourer cette chanson.

I Found You propose un côté planant avec ses claviers qui est très loin d’être désagréable et c’est avec grand plaisir que l’on se laisse porter par la voix enchanteresse de Sabrina Pedroso. Le clip ci-dessus vous le montre d’ailleurs très clairement. Le refrain très aérien n’y est d’ailleurs pas pour rien. No Regret laisse pour le coup la place à une guitare vraiment plus présente et cela change le fond avec un rock à voix féminine parfaitement mené de bout en bout. La jonction entre les différentes ambiances proposées par le groupe se fait parfaitement bien d’ailleurs. Dreaming en est d’ailleurs le parfaite exemple avec un mix totalement maîtrisé entre les aspects électro, pop et rock de la musique du groupe.

Avec ce Time To Rise Cruskin a réussi à me convaincre que la scène pop-rock française ne proposait pas que des sons insipides et que leur musique pouvait même atteindre mon petit cœur ténébreux de métalleux, c’est dire la qualité globale de l’album !

Time To Rise
Cruskin
La Baleine
2018

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

The Arrow Of Satan Is Drawn – Bloodbath

Après avoir découvert le groupe au moment de leur tournée avec Kreator, Dimmu Borgir et …

Symphonic Terror – Live At Wacken 2017 – Accept

La période de Noël est celle à laquelle tous les lives sortent et après vous …

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *